Accueil Léna

Oubliez la 5G! Les industriels préparent déjà la 6G

Ce 1er janvier, l’Union européenne a lancé un projet qui doit préciser sa vision des télécoms telles que nous les utiliserons dans la prochaine décennie.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Ce n’est pas une faute de frappe. La course à la 6G a bien débuté. L’Union européenne a voulu, dès le 1er janvier 2021, définir « sa vision » de la prochaine 6G. Elle a confié le pilotage de ce « projet phare » baptisé Hexa-X à Nokia et à Ericsson, deux noms qui rappellent la préhistoire de la téléphonie mobile.

Pour les spécialistes des télécoms, ce calendrier n’a rien d’étonnant. « Même si la commercialisation de la 5G en est encore à sa phase initiale, il n’est pas trop tôt pour se préparer pour la 6G, car il faut généralement dix ans entre le début de la recherche et sa commercialisation », a expliqué Sunghyun Choi, un responsable de Samsung, dans le « livre blanc » qui donne la vision coréenne de la future 6G. Comme la 5G a débarqué dans les années 2020, la 6G devrait logiquement lui succéder en 2030.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Neuberg Michel, lundi 22 février 2021, 9:22

    Mais comme l'ordinateur saura que, finalement, vous ne poserez pas de question, il ne fournira, naturellement, pas de réponse.

  • Posté par Lemoine Raphael, samedi 16 janvier 2021, 21:02

    L'enthousiasme (des financiers et ingénieurs) devant un défi technologique, une prouesse pour peut-être marquer leur histoire, démontre leur science sans conscience et aveuglement sur la raison, les effets à long terme, il suffit de relire entre autres les moratoires de nombreux professeurs, médecins,..;protocoles et études de l'OMS, SPF Santé publique, de diverses université (chercheuse en biologie de l'ULB entre autres) sur les ondes électro-magnétiques, car il est presque évident que cela passera par une fréquence plus nocive. Pourquoi ne pas (re)lire Micromégas?

  • Posté par Martin Roland, mercredi 13 janvier 2021, 17:23

    Le 5G se trouvait, soit disant, dans les vaccins contre la covid mais la 6G ce sera en suppositoires.

  • Posté par COURARD DIDIER, mardi 12 janvier 2021, 16:50

    Tous ces scientifiques à la con feraient bien de réfléchir au delà de la technologie et se demander dans quel genre de monde nous voulons vivre. En tout cas pour moi, pas dans celui qu'ils nous prédisent. Tant que l'on ne remettra pas l'humain au centre des recherches, on continuera à foncer droit dans le mur.

  • Posté par Selke Philippe, jeudi 14 janvier 2021, 7:58

    Entièrement d'accord avec vous, le "à la con" en moins. Je ne pense pa que le problème vienne des scientifiques. Ceux-ci sont guidés par l'industrie, qui veut toujours plus de croissance. A tout prix.

Plus de commentaires

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs