Une villa d’exception mise en vente à Bruxelles (photos)

Dans cet article
Une villa d’exception mise en vente à Bruxelles (photos)

Située à Uccle, au cœur du quartier du Prince d’Orange, cette villa de style anglo-normand est particulièrement bien équipée. En plus de grandes réceptions, de nombreuses chambres et d’une conciergerie, elle héberge en effet un espace wellness très complet avec piscine, jacuzzi, hammam, etc. A cela s’ajoute aussi un jardin de 25 ares à la fois bien orienté et aménagé. Construit en 2001 avec des finitions de qualité, ce bien haut de gamme est en excellent état et n’attend plus que ses nouveaux propriétaires !

2.495.000€

Adresse : Uccle

Surface habitable : 600 m2

Chambres : 5

Salles d’eau : 5

WC : 6

Cave : oui

Jardin : oui, 25 ares

État : habitable

Garage : oui

Agence : Sotheby’s – www.sothebysrealty.be

En quatre points

Situation

Cette villa est basée à Uccle, dans le quartier très prisé du Prince d’Orange. Son environnement est principalement résidentiel et vert, mais l’on trouve à proximité immédiate une belle offre de facilités. La villa est en effet située près d’une école primaire, ou encore à deux minutes à pied de la Forêt de Soignes et de la chaussée de Waterloo. Cette dernière rassemble des arrêts de bus ainsi que de nombreux commerces et services. Elle permet aussi d’accéder en cinq minutes de voiture à Fort Jaco (où passe le tram), ou encore à Rhode-Saint-Genèse (environ dix minutes) et Waterloo (une dizaine de minutes). Il faut compter environ dix minutes de voiture pour rejoindre le ring de Bruxelles.

État général

La construction de cette villa de style anglo-normande remonte à 2001. L’habitation a été conçue avec de nombreux matériaux et finitions de qualité. Grâce à un entretien régulier et soigné, elle est toujours en excellent état. La villa affiche une PEB de C et on note entre autres la présence d’une chaudière au gaz de ville, d’un système d’alarme, d’une cuisine équipée de qualité, d’une citerne d’eau de pluie etc. Ce bien haut de gamme se caractérise aussi par des équipements tels qu’une cave à vin climatisée, un garage et une véranda chauffés, un espace wellness complet ou encore un barbecue à l’extérieur.

Disposition

La villa est agencée sur trois niveaux, dont un rez-de-jardin semi-enterré à l’avant. L’entrée principale s’effectue au rez-de-chaussée via un hall central derrière lequel s’étend le salon (avec feu ouvert) qui est prolongé par une terrasse surplombant le jardin. A côté du salon, dans l’aile droite, on retrouve la salle à manger, la cuisine, la buanderie/arrière-cuisine et une pièce polyvalente (bureau, salle de jeu…). L’aile gauche est quant à elle occupée par une conciergerie, un bureau relié au salon et un carport. Le premier étage rassemble quatre (voire cinq) chambres et deux salles d’eau, auxquelles s’ajoute une vaste suite parentale avec chambre, salle de bain et dressing. Le rez-de-jardin accueille quant à lui le garage, un cellier et une cave à vin. Une grande partie est occupée par l’espace wellness avec piscine, hamman, jacuzzi, sauna, salle de détente, douches, etc. Le jardin est également bien aménagé, notamment avec une véranda chauffée.

Prix

La villa est mise en vente au prix de 2.495.000 euros. Il s’agit d’une demeure particulièrement bien située, avec des équipements et finitions haut de gamme. L’ensemble est par ailleurs dans un excellent état.

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Une centaine de chauffeurs Uber ont manifesté ce lundi devant le cabinet du ministre-président bruxellois.

    Uber: Bruxelles durcit le ton, à défaut de livrer une stratégie claire

  2. d-20210105-GKN65C 2021-01-05 16_36_57

    Vrai ou faux: le nombre de suicides est-il en hausse depuis le début de la crise covid?

  3. Le confinement et le télétravail ont boosté les envies de changements et de mises au vert, et donc de travaux et d’aménagements.

    Batibouw: les banques dégainent leurs meilleurs taux

La chronique
  • Chronique «Détours wallons»: leçons d’histoire économique

    En ces temps de simili-confinement, peut-on se permettre de suggérer un peu de saine lecture aux responsables wallons qui planchent ces semaines-ci sur l’avenir de leur Région ? Ils et elles ont du pain sur la planche, c’est vrai, entre l’aboutissement espéré du plan de relance financé par l’Europe, la transition climatique et le dispositif « maison » baptisé « Get up Wallonia ! » qui finira bien par sortir des limbes, le printemps aidant.

    Rien que pour ce dernier défi, ministres, députés, experts et membres de cabinets doivent déjà digérer un bon millier de pages entre l’analyse de la situation et l’étude comparative d’autres territoires européens menées par le consultant, les résultats de la consultation citoyenne ou encore les différents rapports des groupes de travail. On frôle l’indigestion.

    Mais sur la pile de documents en équilibre instable sur un coin de votre bureau, prenez, messieurs dames, la peine d’ajouter ceci : le fascicule 75 ans d’histoire économique de la Wallonie que publie ce jour même...

    Lire la suite

  • On n’attend pas du politique de dire que l’eau mouille, mais qu’elle coule

    Il est impératif de faire avancer la vaccination, il reste trop de couacs. Je suis politique mais je suis aussi citoyen. Ce n’est pas parce qu’on est dans le gouvernement qu’on ne peut pas dire que l’eau, ça mouille », déclarait ce dimanche à RTL le président du MR Georges-Louis Bouchez. Plus tard, en réponse à l’experte Erika Vlieghe qui avait dit qu’elle allait imprimer sur son T-shirt « Arrêtez de pleurnicher » (sic), il ironisait par tweet : « Demain, j’imprime un pull “Ensemble accélérons la vaccination...

    Lire la suite