Vaccins: la Belgique appuie sur l’accélérateur

Vaccins: la Belgique appuie sur l’accélérateur
Photo News

Par rapport aux autres pays européens, la Belgique est à la traîne en matière de vaccination contre le covid. Depuis le 5 janvier, à peine 24.977 personnes (0,22 % de la population) ont reçu l’injection. Alors qu’au Danemark on en est déjà à plus de 2 % de la population vaccinée et en Pologne, 1,55 %.

Plusieurs raisons expliquent ce retard. Primo, le rythme de vaccination est variable d’une Région à une autre chez nous et le chiffre global cache de grosses disparités (13.000 personnes vaccinées en Wallonie pour 7.400 en Flandre). Secundo, le véritable coup d’envoi de la campagne de vaccination n’a démarré que le 5 janvier alors que d’autres pays ont commencé avant. Tertio : la Belgique a choisi de conserver d’importantes quantités de vaccins pour être sûre de pouvoir administrer la seconde dose 21 jours plus tard.

Une forte accélération du rythme de la vaccination est prévue. Notamment grâce à cette sixième dose de la fiole Pfizer qui va pouvoir être utilisée (ce qui augmente le nombre de doses disponibles de 20 %). Grâce aussi à un deuxième vaccin – Moderna – désormais disponible (une première livraison a eu lieu lundi). Enfin, parce que la Belgique a sécurisé un peu plus son approvisionnement.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous