Adrien Trebel de retour dans le groupe d’Anderlecht? «Une décision en dernière minute» pour Kompany

Adrien Trebel de retour dans le groupe d’Anderlecht? «Une décision en dernière minute» pour Kompany
Photo News

Battu sur le fil à Louvain malgré un match satisfaisant dans le contenu, Anderlecht doit se relancer dès ce vendredi lors de son déplacement à Eupen. Jamais simple dans un stade qui ne réussit que très peu aux Mauves ces dernières années. « La différence entre les équipes de tout le championnat est presque nulle, assure Kompany davantage concentré sur ses joueurs que sur l’autre camp. Si je parle de l’adversaire et de sa situation (NDLR : Eupen a joué mardi soir à Ostende) à mes joueurs, cela risque d’être la catastrophe. J’ai une idée en tête pour cette rencontre : concéder le moins d’occasions possible comme on le fait depuis quelques matchs et se créer autant d’occasions qu’à Louvain en se montrant plus réaliste. »

Un déplacement qui se fera évidemment sans Albert Sambi Lokonga victime d’une déchirure aux ischio-jambiers à Louvain. « Il est impossible à remplacer pour le moment, assène le T1 des Mauves. La bonne nouvelle, c’est que la blessure n’est pas trop grave mais, en même temps, c’est ennuyeux parce que le calendrier est chargé. » Les chances qu’il soit remplacé par Adrien Trebel, de retour à l’entraînement depuis quelques jours, sont minces. « Je dois discuter avec Adrien et le staff médical pour savoir ce qui est le mieux pour lui. Ce sera une décision de dernière minute », précise Kompany.

Un entraîneur qui semble assez serein en cette période de mercato. « J’ai un directeur sportif qui me surprend positivement avec ses solutions, affirme le Bruxellois. Toute l’équipe scouting travaille dur et nous surprend avec des profils qu’on ne pensait peut-être pas être accessibles. Mais janvier est un cas à part et il faut des joueurs qui apportent une plus-value directement. »

Enfin, Vincent Kompany a tenu à apporter son soutien à Bart Verbruggen qui a perdu son papa. « C’est très dur d’autant que Bart n’est qu’un enfant, indique Kompany prêt à lui accorder le temps qu’il faudra. Chacun réagit à sa manière dans ce genre de circonstances. On lui offre tout notre soutien et toute la flexibilité qu’il veut. A lui de voir s’il veut s’entraîner ou rentrer au pays voir sa famille. »

 
 
À la Une du Soir.be
  • twenty1-superJumbo-800x450
    Cinéma

    «Manhattan Lockdown», une course poursuite infernale

  • lupin
    Cinéma

    5 séries pour les fans de «Lupin»

  • 57702347
    Météo

    Alerte jaune aux conditions glissantes sur les routes

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous