Accueil Opinions Chroniques

Si par une nuit d’hiver un voyageur…

Devenu persona non grata aux yeux d’une partie de l’opinion de son pays, Donald Trump pourrait songer à s’exiler. Mais où diable pourrait-il atterrir ?

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 3 min

La Belgique vient de se doter d’un satellite espion qui porte le poétique nom de CSO-2. Vous vous demandez à quoi bon dépenser cent millions d’euros pour ce gadget ? Les autorités s’en tiennent obstinément au secret défense. Mais pas moi. La vérité, la voilà, CSO-2 a pour mission de suivre l’itinérance de Donald Trump, une fois qu’il aura quitté la Maison-Blanche.

Le gouvernement tient en effet à éviter à tout prix que l’ex président atterrisse en Belgique et demande l’asile politique.

Dans le cas où notre satellite repère son avion se dirigeant vers Zaventem, alerte générale. Il sera prié d’aller ailleurs. Riche ou pauvre, peu importe, pas question d’accueillir un immigré sans emploi.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par G Jean Luc, dimanche 17 janvier 2021, 13:56

    Il a commencé à construire un grand mur, c'était pour se mettre en sécurité, il ne restera plus qu'à fermer le mur derrière lui.

  • Posté par Dupont Vincienne, dimanche 17 janvier 2021, 13:24

    Ce serait pourtant bien que Trump atterrisse chez nous. C'est jusqu'à présent le seul politicien que je connaisse qui a réussi à mettre d'accord les Flamands et les Wallons à son sujet.

  • Posté par Patrick Yamedjeu, vendredi 15 janvier 2021, 21:45

    Pourquoi il s'exilerait? Il a 75000000 de défenseurs aux USA même.

  • Posté par Araujo Ribeiro José, samedi 16 janvier 2021, 9:50

    Juste pour échapper à la justice qui est déjà accrochée à ses basques depuis belle lurette et qui n'attend que le 20 janvier pour lui tomber dessus, et franchement je me réjouis d'avance à la possibilité de le voir habillé avec la tenue orange qui lui irait à merveille avec la couleur de sa perruque.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs