Coronavirus - CORRECTION: À peine 6,7 millions de passagers à Brussels Airport en 2020, en recul de 74%

Malgré deux premiers mois "très positifs", l'année 2020 aura été "très particulière et très difficile", pointe Arnaud Feist, le patron de Brussels Airport. L'apparition du coronavirus sur le Vieux continent et les mesures sanitaires qui s'en sont suivies ont fait chuter dès le mois de mars la fréquentation de l'aéroport et demandé des adaptations pour accueillir les passagers dans le respect des règles d'hygiènes édictées.

Au total, 6.743.395 passagers ont arpenté le site de Brussels Airport en 2020, soit une diminution de 74% par rapport à l'année précédente. Comme en 2019, les passagers en transfert ont représenté 17% du trafic total.

L'été a constitué un soubresaut dans une année maussade pour l'entreprise, à 20% de sa fréquentation par rapport à 2019, avant que l'activité ne retombe à 12% en novembre. Les vacances de Noël ont ensuite attiré un peu plus de monde que les semaines précédentes: 338.110 voyageurs ont alors franchi les portes de Brussels Airport, un nombre qui représente tout de même une baisse de 82% par rapport à décembre 2019.

Zone orange dans cette mer rougeâtre, les Îles Canaries ont représenté une destination de choix pour les touristes en manque de soleil. L'Europe et l'Afrique du Nord, sous réserve des restrictions de voyage et de la quarantaine, ont également été particulièrement sollicitées, souvent dans un contexte de visite familiale. Enfin, l'aéroport belge note "un certain nombre de passagers voyageant entre l'Europe et l'Amérique du Nord vers l'Afrique sur le réseau de Brussels Airlines".

Note positive, "notre secteur cargo a été très sollicité tout au long de la crise, en particulier pour le transport de produits pharmaceutiques, de denrées périssables et de commerce en ligne", souligne le CEO. En 2020, 511.613 tonnes de fret aérien ont été transportées à Brussels Airport (+2,2% par rapport à 2019).

À partir du mois d'avril, les segments full cargo et services express ont même dépassé les niveaux de 2019. Le full cargo a pu compter sur l'arrivée de nouvelles compagnies aériennes et sur 30 à 40% de vols passagers intégralement utilisés pour du fret, pour une augmentation annuelle de 43%. Les services express ont, eux aussi, connu une hausse appréciable (+18%). Brussels Airport "continue ainsi de surpasser la croissance mondiale et européenne du fret aérien", se réjouit l'entreprise.

Au total, 646.540 tonnes de marchandises ont été transportées en fret aérien et camionné (-3% par rapport à 2019). Une baisse qui s'explique par la diminution des volumes transportés à bord des avions passagers (-54%) et par camion (-19%).

Les importations en provenance d'Asie particulièrement ont enregistré une forte croissance, note l'aéroport. Les volumes d'exportation sont, eux, plus faibles qu'en 2019. Plus de 10 millions de vaccins ont par ailleurs été envoyés dans le monde au départ de Brussels Airport, pointe encore l'entreprise.

Dans ce contexte de pandémie et de crise économique, Brussels Airport a recours au chômage temporaire partiel pour une majorité de son personnel.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous