Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: «Pour un vrai virage, Biden devrait axer sa politique sur les droits humains»

Directeur de Human Rights Watch, Kenneth Roth est une voix qui compte aux USA. Il plaide pour un changement politique profond.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Cette année, nous n’avons guère eu d’autre choix que de mettre en lumière l’actuelle transition politique en cours aux États-Unis », a attaqué d’entrée de jeu Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch lors de la présentation en visioconférence du nouveau rapport annuel de l’organisation de défense des droits humains sur la situation dans le monde.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par swinge olivier, dimanche 17 janvier 2021, 10:53

    "Arabie Saoudite, Égypte, Israël"... cherchez l'erreur ! Israel est une démocratie avec ses failles mais toutes les démocraties ont des failles. Je n'aime pas ce rapprochement avec deux dictatures... Enfin, je ne savais pas que nous n'étions plus les alliés des USA... L'Iran, le Soudan et la Corée du Nord et quelques "républiques" africaines sont les ennemis du monde libre ... les autres sont des amis, ou plutôt en général... de simples partenaires de business !

  • Posté par Medina Lockhart Marcos, mercredi 13 janvier 2021, 20:11

    En politique etrangere, la meilleure maniere d'etre fidele aux droits de l'homme, c'est de respecter la souverainete des Etats ... Il n'y a rien de plus pernicieux, et au final de plus biaise, que de commencer par se demander qui est respectueux ou non des droits de l'homme, notamment parce que cela correspond souvent a un parti pris ideologique. Un secretaire d'Etat n'est pas la pour juger les autres nations, mais assurer la paix et la cooperation internationale, defendre ses interets et, si on veut vraiment bien faire, oeuvrer au bien de l'humanite, comme la lutte contre le changement climatique. Mais dans un esprit de cooperation et de respect.

  • Posté par Robin Agnès, mercredi 13 janvier 2021, 20:42

    Business as usual... malheureusement. Qui osera critiquer ouvertement les régimes arabes, chinois, et autres alors que ce sont des partenaires commerciaux jugés incontournables?

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs