La Deutsche Bank met 1,8 milliard de côté pour d'éventuels défauts de remboursement

La provision se situe dans la fourchette calculée par la banque en avril dernier, a déclaré son directeur financier, James von Moltke, jeudi à l'hebdomadaire allemand Die Zeit.

En 2019, ce montant s'élevait à environ 700 millions d'euros.

Le directeur financier de la banque allemande a précisé que ces fonds constituent "des provisions pour d'éventuels défauts de remboursements, et non des dépréciations liées à des défaillances réelles".

La somme est, selon lui, faible par rapport aux autres banques mondiales. L'Allemagne est "économiquement stable" et la Deutsche Bank "n'a pas accordé beaucoup de prêts à la consommation, qui sont les premiers à faire défaut dans ce type de situation", a-t-il justifié.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous