Accueil Sports Cyclisme Route

Remco Evenepoel reviendra plus tard mais plus fort

Evenepoel devait renouer avec la course cycliste au Tour de Valence. Il a changé d’avis, car son corps ne l’autorise pas encore à être compétitif. Derrière cette décision, on doit discerner une prudence intelligente de la part de son équipe Deceuninck qui tient à présenter un champion prêt à affronter son premier grand Tour, le Giro, dans des conditions optimales.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Remco Evenepoel maîtrise sa communication avec l’habileté d’un surfeur de son âge. Virtuose des réseaux sociaux, il aurait pu faire le buzz en ce début d’année en annonçant le report, sine die, de sa rentrée officielle en compétition. Le secret a toutefois été bien gardé en rapport avec les impératifs de son employeur, Deceuninck-Quick Step, qui souhaitait maîtriser sa communication à l’occasion de son « media day » en direct de la Costa Blanca, via une session en « distanciel ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs