Accueil Sports Sports moteurs Motocross

Joël Robert nous a quittés: un homme généreux sur la piste et dans la vie

Joël Robert s’est éteint à l’âge de 77 ans mercredi. Légende belge du motocross, sextuple champion du monde, il avait été admis dans un état critique à l’hôpital de Gilly il y a une semaine après avoir contracté le coronavirus.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

C’est un cliché, d’accord. Mais vrai. Joël Robert incarnait une époque largement révolue. Celle de l’insouciance des Trente Glorieuses, de la Belgique unie, de la Wallonie du plein emploi. Parti de rien, l’Astérix hennuyer est arrivé au firmament de sa discipline à l’échelle planétaire. Des victoires, des records. Avec une méthode bien à lui : je gagne, je fais la fête et je partage.

Ils sont des milliers à se souvenir de ce petit mec baraqué comme un frigo américain, assis sur un bac de bières – le fruit de sa victoire dans une course de village – qui distribuait les chopes qu’il venait de gagner à la sueur de son… guidon.

Sublime métaphore de la générosité wallonne, d’un talent que la pudeur réprime.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Bauduin Dominique, jeudi 14 janvier 2021, 7:51

    RTL: L’issue était fatale. Depuis son admission à l’hôpital Saint-Joseph de Gilly où il avait succombé à une crise cardiaque, la survie de Joël Robert dépendait d’une machine, ses fonctions vitales étaient atteintes alors que son cerveau est resté sans irrigation pendant une trentaine de minutes. « C’est horrible d’imaginer Joël dans un état végétatif alors qu’il a toujours vécu à plus de cent à l’heure », nous confiait Josiane Glinne, sa compagne depuis 33 ans. Depuis des années, cet homme robuste comme un chêne centenaire connaissait de gros soucis de santé. Diabétique, il avait été amputé d’un pied. Il avait aussi survécu à cinq AVC. Récemment, ce sont des problèmes cardiaques, de l’eau dans les poumons et une infection au coronavirus qui l’avaient affaibli.

Aussi en Motocross

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs