Manifestation pour le décès d’Ibrahima: le ministre de la Justice condamne les débordements

Manifestation pour le décès d’Ibrahima: le ministre de la Justice condamne les débordements
Belga

Le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne (Open Vld), a condamné dans la soirée les débordements qui ont eu lieu mercredi à Schaerbeek, après la manifestation relative au décès du jeune Ibrahima B. lors de son interpellation par la police samedi.

Plus de 100 arrestations

«Nous ne pouvons en aucun cas accepter ce qui s’est passé aujourd’hui à Schaerbeek. Des enquêtes sont en cours. Plus de 100 personnes ont été arrêtées. Les émeutiers ne s’en tireront pas impunément», a commenté dans la soirée le ministre sur Twitter alors que la police a procédé à plus d’une centaine d’arrestations.

La manifestation qui a rassemblé 500 personnes visait à dénoncer le décès d’un jeune de 23 ans, Ibrahima B., samedi soir dans le cadre d’une interpellation.

Cinq blessés

La police a procédé à 112 arrestations administratives, dont 30 visées des mineurs, et quatre arrestations judiciaires après le rassemblement. Un manifestant a été pris en charge par les ambulanciers et quatre policiers ont été blessés.

>> A lire également: Manifestation tendue à Bruxelles après le décès d’Ibrahima: la voiture du Roi sur la trajectoire des projectiles (photos)

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous