Variants au coronavirus: l'inquiétude grandit chez les experts

Faut-il craindre un nouveau confinement à cause des nouveaux variants du coronavirus (les versions britannique et sud-africaine de la maladie, principalement), plus contagieux que la forme « traditionnelle » du virus ? Invitée sur LN24, Frédérique Jacobs, responsable du service infectiologie de l’hôpital Erasme, estime qu’un reconfinement est « envisageable ».

« C’est évidemment ce qu’on craint, puisque le variant britannique, en Angleterre, a remplacé les souches habituelles et représente maintenant à peu près 70 % des souches qui circulent. C’est cette capacité de contaminer des gens très rapidement que l’on craint. On a peur que ce variant n’arrive en Belgique et ne se propage très rapidement dans la population », explique-t-elle.

Ce variant britannique est déjà présent dans 50 pays, affirme l’OMS. Et il inquiète d’autres experts. Dans Het Laatste Nieuws, Marc Van Ranst rappelle que les variants sud-africain et britannique sont « 50 % plus contagieux. Concernant le variant britannique, huit nouveaux cas ont été découverts. Il s’agit de deux clusters de trois personnes et de deux cas isolés. Certaines personnes contaminées sont revenues récemment de l’étranger, d’autres non ». Et d’affirmer que leur arrivée sur le territoire belge était inévitable : « Une fois qu’un tel virus circule, il est difficile de l’arrêter. »

Geert Molenberghs, enfin, plaide pour une fermeture des frontières. Le biostatisticien (UHasselt et KULeuven) estime que ce serait une mesure « judicieuse d’un point de vue épidémiologique ».

Sur le même sujet
SantéBelgiqueAngleterre
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous