Frappée par la pandémie, Delta Air Lines perd 12,4 milliards de dollars en 2020

Son chiffre d'affaires a chuté de 64% à 17,09 milliards de dollars sur la période.

Il s'agit de "la plus dure année de l'histoire du groupe", a estimé son patron Ed Bastian.

Le groupe a toutefois limité l'hémorragie au quatrième trimestre, avec une perte nette contenue à 755 millions de dollars.

Sur la période, il a brûlé en moyenne 12 millions de dollars par jour contre 24 millions au troisième trimestre.

"Même si nous allons continuer à faire face à de grands défis en 2021, je suis optimiste sur le fait que ce sera une année de reprise" et que le groupe pourra revenir à la croissance du chiffre d'affaires et à la rentabilité, a avancé M. Bastian.

Le chiffre d'affaires au premier trimestre devrait toutefois rester 60 à 65% inférieur à la même période de 2019, et la compagnie devrait continuer à perdre 10 à 15 millions de dollars par jour.

Delta estime qu'il y aura trois principales phases cette année, a expliqué l'un de ses responsables Glen Hauenstein. "Le début de l'année sera caractérisé par une reprise instable de la demande et une courbe de réservation qui reste sous pression", a-t-il expliqué. Cette période sera suivie d'un point d'inflexion, et enfin d'une reprise soutenue de la demande au fur et à mesure que les clients reprendront confiance, que la vaccination se généralisera et que les bureaux rouvriront, a ajouté le responsable.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous