Paul Gérard, nouveau rédacteur en chef de «L’Echo»

Paul Gérard.
Paul Gérard. - Aude Vanlathem.

Paul Gérard (48 ans) a été nommé, ce mardi, au poste de rédacteur en chef de L’Echo. Journaliste passé par La Libre Belgique, Le Soir, Canal Z, Le Vif, il avait rejoint le journal économique et financier en 2014, pour y occuper, depuis un an, le rôle d’éditorialiste. Il succède à François Bailly, qui a décidé, en décembre, de faire un pas de côté.

L’Echo, édité par Mediafin (joint-venture entre Rossel et Roularta) affiche un solide bilan de santé. Pionnier de la transformation numérique des médias (en étant l’un des premiers à imposer le modèle « Premium »), ses ventes ont bondi de 18 % l’an dernier, pour atteindre la moyenne de 18.000 ventes quotidiennes, essentiellement par abonnement (numérique).

« C’est le bon moment » nous confie Paul Gérard. « Il y a une vraie demande pour une information business au sens large du terme en Belgique francophone et pour un journalisme de qualité, critique et constructif ». Il prend à témoin le tweet récent de Thomas Dermine, secrétaire d’Etat à la Relance économique, qui soulignait que les deux principales levées de fonds en Belgique l’an dernier étaient le fait d’entreprises wallonnes (Univercells et Iteos). « Il y a un réel esprit d’entreprise et d’innovation qui se développe en Belgique francophone, un vrai mouvement. Et L’Echo se doit de le cultiver. »

Passionné de voile et de grandes randonnées, Paul Gérard aura deux chantiers prioritaires : « Renforcer notre cap éditorial et accélérer notre transformation numérique. » Il travaillera en symbiose avec Isabel Albers, rédactrice en chef du groupe Mediafin, mais aussi avec Peter De Groote, rédacteur en chef du Tijd, l’autre titre édité par Mediafin.

Sur le même sujet
VoileBelgique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous