Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: le procès de Donald Trump au Sénat divise les Démocrates

A son corps défendant, le futur président approuve la procédure de destitution intentée contre Donald Trump, tout en redoutant que celle-ci ne gâche les « cent jours » de son programme législatif.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Le dernier cadeau empoisonné de Donald Trump à son successeur Joe Biden n’avait rien de prémédité : la procédure de destitution parlementaire contre le président sortant, amorcée lundi à la Chambre des représentants, rebondira au Sénat après «  Inauguration Day  », la cérémonie d’investiture du 20 janvier. Munis de la plus étroite marge de manœuvre qui soit à la chambre haute du Congrès, à égalité parfaite de voix avec les républicains (50) et celle, décisive, de la future vice-présidente Kamala Harris, les démocrates redoutent désormais que le procès de Donald Trump pour incitation à l’insurrection ne grève les priorités législatives de la nouvelle Administration.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Istasse Bernard, vendredi 15 janvier 2021, 10:34

    Le père de Nancy Pelosi (80 ans) était déjà membre du Congrès lors de la naissance de sa fille. La paire Pelosi - Biden (les 2 cathos qui "prient pour Trump") cumule 158 ans d'âge. La 1ère puissance mondiale sera le 20 janvier dirigée par des gérontes qui se revendiquent de JFK, mort il y a 57 ans. Pour un rajeunissement de la démocratie américaine, l'on a guère pire. PELOSI a eu la trouille de sa vie lorsque des voyous ont pénétré dans les pièces du Congrès, ce qui explique son excitation à forcer l'Impeachment que ne voulait pas le velléitaire BIDEN (78 ans). Il ne faut jamais viser haut pour trouver les raisons des décisions politiques. Quant à Trump, il aura 78 ans également s'il décide (ou peut) se présenter aux présidentielles de 2024: pas la fraîche jeunesse. Et malgré cela, malgré eux, le "Rêve américain" demeure.

  • Posté par D G, lundi 18 janvier 2021, 8:12

    J'ai l'habitude de grimacer en lisant les articles de ce journal mais les commentaires sont souvent bien pires. Kamala Harris ayant 56 ans, le duo Biden-Harris en a donc 134 (78+56). Peut-être êtes vous plus âgé dans votre tête que ce duo. Avant d'utiliser cette variante stylistique soutenue qu'est "l'on", il faudrait arriver à comprendre ce que sont le hiatus et la liaison.

  • Posté par Rouvroy A., jeudi 14 janvier 2021, 20:44

    Comme toujours, après une réaction épidermique, on '(l'Amérique) se met à réfléchir. Les démocrates vont-ils engager une procédure de destitution qui finira par se retourner contre eux ? Devront-ils écarter la PELOSI ? Que je comprenne - au travers de médias interposés - D. Trump n'a pas fomenté une insurrection mais quelques esprits échauffés ont commis des actes inappropriés au Capitole, avec les conséquences (graves) connues. Le prétexte me paraît faible pour lui en faire porter la responsabilité, même si quelques républicains ont retourné leur veste (réflexe politique habituel). A une époque antérieure, POWELS avait aussi trouvé le prétexte "d'armes de destruction massive" pour attaque l'Irak. On a vu le résultat ! Et en France, les débordements (notamment la police) lors de la crise des gilets jaunes n'étaient-ils pas violents ? Sans qu'on en fasse une "affaire d'état". Et si TRUMP avait raison dans la dénonciation de fraude électorale ? Peut-être le saura-t-on, comme d'habitude, dans quelques décennies, quand les historiens se pencheront sur les "archives" de l'époque actuelle . . . comme ça se passe actuellement avec la révélation des faits exacts de la guerre 40

  • Posté par Stenuit Fernand, vendredi 15 janvier 2021, 21:22

    Trump ,avec ses discours égaux aux pires allocutions d'un Mussolini ( Hitler étant toutefois plus intelligent) n'a eu comme réplique a ses adversaire qu'une dénonciation de "Fraude électorale" qui n'a jamais été prouvée . Si une fraude avait été constatée , elle serait sortie . Et comme Trump est un des plus grand fraudeur , c'est que cette fraude n'existait pas .

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs