Accueil Belgique

Ces cinq semaines de rage sociale qui vont modifier le visage de la Belgique

La grève de l’hiver 1960-1961voulait mettre à bas la « loi unique » du gouvernement Eyskens. Mais elle sera aussi un jalon important dans la marche du pays vers le fédéralisme.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 7 min

Il y a cette photo en noir et blanc qui rappelle un « Don Camillo » où Peppone harangue la foule avec des airs de stentor révolutionnaire. Une douzaine de motards coiffés d’un casque « bol » sont prêts à s’élancer, une plaque « FGTB Acec » identifiant les usines carolorégiennes qui les emploient. Tout est là : le progrès mécanique, la mobilisation sociale, la liberté de se mouvoir mais aussi de protester, la grève qui vient de commencer.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs