Accueil Culture Livres

Les prix de l’Académie belge: huit lauréats, pas de femme. Polémique

L’Académie royale belge est-elle macho ? Le collectif F(s) l’en accuse dans une lettre ouverte. Le secrétaire perpétuel Yves Namur rétorque : « Je me fous du genre, seule la qualité compte. »

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 5 min

Dernièrement, l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique a décerné ses prix 2020. Sans cérémonie, sans discours, sans photos, sans félicitations orales, sans cocktail… Le temps du covid est dur pour les prix littéraires. C’est virtuellement que l’annonce des lauréats a été faite, et nous en avons rendu compte, dès le 11 janvier, sur notre site web, un article que vous pouvez toujours retrouver.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Frippiat Yves-Marie, vendredi 15 janvier 2021, 21:14

    Il serait intèressant de savoir précisément comment ont travaillé les différents jurys. J'imagine -mais c'est ce qu'il faudrait vérifier- que, vu la grande diversité des prix, ils ont délibéré indépendamment les uns des autres. Dans cette hypothèse, c'est seulement au moment de rassembler les huit "verdicts" qu'il est apparu que tous les lauréats étaient des hommes, sous réserve bien sûr de l'identité exacte du lauréat du Prix Découverte. En conséquence et si je comprends bien, il eût fallu, une fois constatée cette regrettable "incongruité", bidouiller les votes en manière telle que la diversité de genres soit respectée. De qui se moque-t-on?

  • Posté par Dupont Vincienne, vendredi 15 janvier 2021, 21:12

    Il a bien raison, Yves Namur. Ce qui serait "macho" ce serait de primer une femme uniquement pour remplir un quota. Pareil pour les Noirs d'ailleurs (puisque les comiques du collectif trucmuche se sentent une fois de plus obligés d'ajouter une référence raciste - "Académie de littérature masculine francophone blanche de Belgique" - à leur texte). Ce qui fait la grandeur des Césaire, Senghor, Dumas, Baldwin, Angelou et autres Toni Morrison, c'est de ne RIEN devoir de leur notoriété à autre chose que leur talent. Même chose pour les Colette, Virginia Woolf ou Marguerite Yourcenar. Être une femme (ou être Noir) n'est pas une invalidité.

  • Posté par Faustine LEBOUT, samedi 16 janvier 2021, 21:41

    Je suis d'accord avec vous sur l'absurdité de la nécessité de "quota" 50-50. Cependant, je trouve cela problématique, en tant que jeune femme, qu'une très grande part de la culture qui m'ait été proposée de lire, voir ou découvrir n'était construite presque qu'exclusivement que par des hommes (et je ne parle ici que de la littérature). Ce n'est qu'en ayant une démarche très proactive que j'ai réussi à lire d'autres autrices que celles (trop peu nombreuses) qui nous sont classiquement proposées, érigées comme modèles et citées à toutes les sauces (Yourcenar, Woolf, Beauveoir, etc). Or, la découverte d'autres autrices, souvent moins facilement accessibles, m'a permis d'enrichir des thématiques et de voir sous un autre angle des idées que je n'avait développé qu'à travers la la lecture d'auteurs masculins. A mon sens, des instances comme l'Académie belge ne devraient avoir d'autres buts que de promouvoir des oeuvres permettant d'aiguiser son esprit critique et de remettre en question la vision qu'on a de soi, du monde ou des autres. Le fait de donner plus de visibilité, par l'intermédiaire de ces prix, qu'à un seul genre appauvrit le panel de témoignages et de sensibilités auxquelles on pourrait avoir collectivement accès. Je ne doute pas une seule seconde que chacun de ces auteurs méritait ce prix mais je pense que des autrices, tout aussi talentueuses mais touchant peut-être moins la sensibilité d'un jury composé principalement d'hommes, le méritaient sans doute tout autant. Dommage, ce n'est pas demain que je réussirai à équilibrer la proportion d'auteurs et d'autrices dans ma bibliothèque (environ 80-20% pour vous donnez une idée). Je vous invite à faire le calcul dans la vôtre. Je parie sur le fait que cette proportion ne sera pas très différente ;) ! Excellente soirée à vous et portez-vous bien,

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs