Accueil Société

L’OMS s’oppose au certificat de vaccination comme condition aux voyages internationaux

L’Organisation mondiale de la santé s’est opposée à l’instauration de certificats de vaccination contre le Covid-19 comme condition aux voyages internationaux.

Temps de lecture: 2 min

Le comité d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé s’est dit vendredi opposé « pour le moment » à l’instauration de certificats de vaccination contre le Covid-19 comme condition pour permettre l’entrée dans un pays à des voyageurs internationaux.

« Il y a toujours trop d’inconnues fondamentales en termes d’efficacité des vaccins pour réduire la transmission (du virus) et les vaccins ne sont encore disponibles qu’en quantité limitée », souligne le comité dans ses recommandations, ajoutant qu’une preuve de vaccination ne doit pas exempter des autres mesures de précaution sanitaire.

Variants et vaccination

Le comité d’urgence a également appelé vendredi la communauté internationale à étendre le séquençage du génome des variants du nouveau coronavirus, plus contagieux et qui font craindre une résurgence de la pandémie.

Par ailleurs, le patron de l’Organisation mondiale de la santé a souhaité vendredi que les campagnes de vaccination contre le Covid-19 aient débuté dans tous les pays du monde dans les 100 prochains jours.

« Je veux voir la vaccination débuter dans tous les pays dans les 100 prochains jours pour que les personnels de santé et ceux qui présentent des risques importants soient protégés en premier lieu », a dit le directeur général de l’agence Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’une conférence de presse à Genève, alors que les campagnes ont pour l’instant débuté quasi exclusivement dans les pays riches.

Réunion d’urgence

Le comité se retrouve normalement tous les trois mois, mais le directeur général de l’OMS a décidé de le réunir deux semaines plus tôt que le calendrier prévu pour discuter notamment des variants du nouveau coronavirus, plus contagieux et qui font craindre une nouvelle explosion de la pandémie dans certains pays.

Les experts du comité demandent aussi un renforcement du cadre de surveillance des risques liés aux variants du virus à l’origine du Covid-19, en accélérant la collaboration et en harmonisant la recherche.

Les variants britannique et sud-africain du coronavirus, particulièrement contagieux, s’étendent désormais à au moins une cinquantaine de pays, dans un monde submergé par une nouvelle vague de contaminations que confinements, couvre-feux et campagnes de vaccination ne parviennent pas à endiguer.

Selon l’OMS, le nombre de pays et territoires où se trouve dorénavant le variant repéré initialement en Grande-Bretagne s’élève à 50 et il est de 20 pour le variant identifié en Afrique du Sud, mais l’organisation juge cette évaluation fort probablement sous-estimée.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Gheys Patrick, samedi 16 janvier 2021, 7:46

    L'OMS est sponsorisée et corrompue par la Chine. C'est donc pour permettre à ses ressortissants de voyager sans limites à travers le monde et, accessoirement, de propager insidieusement d'autres virus dont ils ont le secret bien gardé.

  • Posté par marsily louise, vendredi 15 janvier 2021, 20:04

    tjs deux poids pour une mesure. Le vaccin ce grand inconnu est-t-il fiable ? sans effet secondaire ?? et tutti ?

  • Posté par Rabozee Michel, vendredi 15 janvier 2021, 18:49

    C'est étonnant de la part de l'OMS de ne pas appliquer un principe de précaution; "on ne veut pas de certificat de vaccination pour pouvoir voyager parce qu'il y a trop d’inconnues fondamentales en terme d’efficacité des vaccins pour réduire la transmission" ... S'il n'y a ne fut-ce que 20 % de probabilité que ce soit efficace, pourquoi ne pas saisir cette possibilité ? Donc, si je suis le raisonnement de l'OMS, comme le vaccin contre la rougeole n'est efficace qu'à 60 %, il ne faut plus l'utiliser ? (Je rappelle que le certificat de vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour voyager vers certains pays... Pourquoi ce ne serait pas pareil pour la Covid ?)

  • Posté par Bouko Christian, vendredi 15 janvier 2021, 23:45

    le titre est un peu ambigu mais en fait l'OMS s'oppose à ce que la vaccination soit la seule mesure de précaution .

  • Posté par ADAM Jean-Victor, vendredi 15 janvier 2021, 18:54

    Ce mec est payé par la Chine et la lobby des avions (IATA). Alors ...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Prisons: un rapport pointe la dureté des cachots belges

Dans une étude fouillée, le Conseil central de surveillance pénitentiaire décrit les cellules de punition au sein des établissements pénitentiaires. Certaines sont loin des balises édictées par l’arrêté royal de 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko