Accueil Belgique Politique

Rudi Vervoort au «Soir»: «C’est couillon d’être loyal? Non!»

Le ministre-président bruxellois défend la répartition des fonds européens pour la relance. Au passage, le socialiste acte la « distanciation » entre Wallons et Bruxellois.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Bruxelles, grande perdante de la répartition des fonds européens pour la relance ? Quatre jours après l’accord et quelques minutes avant d’aller s’expliquer, en séance plénière, au Parlement régional, Rudi Vervoort livre sa lecture des chiffres (395 millions pour sa Région). Le ton du ministre-président bruxellois (PS) est (inhabituellement) ferme. La raison fuse très vite dans l’entretien : « Ce débat est lamentable : on doit justifier des éléments de négociation parce que quelqu’un a cru intelligent de dire que Bruxelles aurait dû avoir plus. »

Le gouvernement bruxellois assurait pourtant tabler sur « au moins 500 millions », montant inscrit au budget pluriannuel ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Lambert Louis, samedi 16 janvier 2021, 22:55

    Bine entendu, Le Soir qui est le porte-parole des Ecolos, ne fait mention dans aucun de ses articles, d'un jugement important qui risque fort de devenir un obstacle juridique à la maudite zone 30 bruxelloise. Voici la référence de La Libre qui en parle https://www.lalibre.be/regions/bruxelles/une-decision-judiciaire-remet-fortement-en-cause-la-zone-30-a-bruxelles-6002eea87b50a652f7d70fd9

  • Posté par Rousseaux leon, samedi 16 janvier 2021, 20:28

    Suffit plus maintenant que la commission européenne quitte Bruxelles est le tour est joué

  • Posté par zay sergio, samedi 16 janvier 2021, 18:07

    Vervoort et sa claque de corrompus sont loyaux seulement à leur fauteuil. Et pour le pérenniser, ils font tout pour chasser de la ville tous ceux qui ne les votent pas. Ils ont vendu la ville à cette bande de fantiques délirants qui sont les écolos qui poursuivent sans relâche leur oeuvre de devastation de la ville. Mais le jour ou toutes les enterprises et tous ceux qui payent des impôts auront quitté la ville et que la Flandre et la Wallonie auront fermé les robinets et que Vervoort & Co n'auront plus l'argent pour arroser copieusement avec toute sorte d'allocations et autres graces la bande de parasites qui les votent , il y aura moins de quoi rigoler

  • Posté par Staquet Jean-Marie, samedi 16 janvier 2021, 15:25

    Ce qui frappe le plus avec le personnel politique bruxellois, c’est son inconscience de l’état réel dans lequel se trouve sa ville (qui n’est qu’une une région que sur le papier) et sa croyance absolue dans le fait que la manne des organisations internationales et tout ce qu’elles entraînent autour d’elles lui sont garanties par je ne sais quelle supériorité intrinsèque sur la concurrence ou privilège définitif coulé dans le marbre. Et dire que certains voyaient Bruxelles remplacer la City à la suite du Brexit. Un tel décalage par rapport à la réalité ne peut qu’effrayer.

  • Posté par dams jean-marie, samedi 16 janvier 2021, 14:36

    Ce sont ces mêmes politiciens qui ont voulu le découpage des régions et toutes ces lasagnes de pouvoirs qui ont des états d'âme !! Le cheval de Troie importé et forcé de toutes les misères du monde qui africanise la capitale du pays qui n'en porte plus que le titre et fait tout pour empirer son image et son statut. Constat: il y fait sale, embouteillée pas seulement par les voitures , l'insécurité à son comble, 19 bourgmestres pour une si petite ville , la drogue à chaque coin de rue dès le coucher du soleil où la faune venue d'ailleurs rappelle qu'elle est la maîtresse des lieux ! Le sport régional étant les émeutes, la destruction de tout l'espace public, le crime , le terrorisme , les viols collectifs , la haine exacerbée envers la police , les pompiers . Gestion catastrophique car aucun des membres aux commandes ne trouveraient un contrat CDI dans le privé vu que leurs seules compétences se résument à se remplir les poches tous partis confondus! L'exode des sociétés vers les périphéries va en s'accélérant , ces décideurs font tout pour décourager les navetteurs qui perdent chaque jour 3 heures au minimum pour se rendre et retourner au domicile au risque de se faire agresser suivant le moyen de locomotion choisit . Passez le témoin de capitale aux autres villes du pays en alternance et avouez votre incapacité et volez de vos propres ailes avec votre richesse tant idéalisée ! Supprimez le machin « Wallonie Bruxelles »

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs