Accueil Société

Manifestation après la mort d’Ibrahima: «Nos équipes ont fait usage de flash-ball», affirme la police

La police a fait usage de balles en caoutchouc, mercredi soir, contre des fauteurs de troubles lors des heurts qui ont suivi la manifestation pour la mort d’Ibrahima.

Temps de lecture: 1 min

La police de Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Saint-Josse-ten-Noode et Evere) a fait usage de balles en caoutchouc, mercredi soir, contre des fauteurs de troubles lors des heurts qui ont suivi la manifestation pour la mort d’Ibrahima, selon une information des journaux De Morgen et Het Laatste Nieuws confirmée vendredi soir par une porte-parole de la police locale. Cette dernière ne donne pas plus de précisions sur l’usage des flash-ball pour des raisons opérationnelles.

«Nous pouvons confirmer que ces images »

Les journaux ont publié une vidéo circulant sur les réseaux sociaux. Celle-ci montre un policier tirer avec un flash-ball en direction d’une personne qui court.

«Nous pouvons confirmer que ces images sont authentiques et que nos équipes ont fait usage de flash-ball», a déclaré Amal Ihkan, porte-parole de la police Bruxelles-Nord.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Guiot Philippe, samedi 16 janvier 2021, 13:09

    Je préconise depuis longtemps dans ce genre de situation de remplir les réservoirs des auto-pompes d'encre indélébile ! 4 ou 5 jours plus tard, même à force de se curer et récurer ils resteraient repérables, non ?

  • Posté par Chalet Alain, samedi 16 janvier 2021, 12:44

    La réaction de la police est proportionnée et normale. Ceux qu'il faut critiquer sont ces manifestants violents, qui manifestent leur haine viscérale contre la police, sans se soucier de la réalité des faits.

  • Posté par Van Cappellen Eric, samedi 16 janvier 2021, 10:25

    Et, ils ont bien eu raison. Retrait des allocations familiales à tous les mineurs.

  • Posté par Dupres Willy, samedi 16 janvier 2021, 8:41

    Et vos armes à feux à quoi servent-elles ?

  • Posté par DENAUW JEAN-LUC, samedi 16 janvier 2021, 9:59

    Ce sont des armes létales et leur emploi est strictement réglementé. Nous ne sommes pas dans le plus grand pays démocratique du monde, dirigé par le grand blond.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko