Manifestation après la mort d’Ibrahima: «Nos équipes ont fait usage de flash-ball», affirme la police

Manifestation après la mort d’Ibrahima: «Nos équipes ont fait usage de flash-ball», affirme la police
Belga

La police de Bruxelles-Nord (Schaerbeek, Saint-Josse-ten-Noode et Evere) a fait usage de balles en caoutchouc, mercredi soir, contre des fauteurs de troubles lors des heurts qui ont suivi la manifestation pour la mort d’Ibrahima, selon une information des journaux De Morgen et Het Laatste Nieuws confirmée vendredi soir par une porte-parole de la police locale. Cette dernière ne donne pas plus de précisions sur l’usage des flash-ball pour des raisons opérationnelles.

«Nous pouvons confirmer que ces images »

Les journaux ont publié une vidéo circulant sur les réseaux sociaux. Celle-ci montre un policier tirer avec un flash-ball en direction d’une personne qui court.

«Nous pouvons confirmer que ces images sont authentiques et que nos équipes ont fait usage de flash-ball», a déclaré Amal Ihkan, porte-parole de la police Bruxelles-Nord.

Sur le même sujet
PoliceFin de vie et mort
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous