Allemagne, France, Italie, Espagne…: comment nos voisins européens gèrent la pandémie de coronavirus?

Une femme portant un masque de protection passe devant la pyramide de verre du musée du Louvre fermé dans le cadre des mesures de restriction sanitaire pour lutter contre l'épidémie de coronavirus en France, le 7 janvier 2021.
Une femme portant un masque de protection passe devant la pyramide de verre du musée du Louvre fermé dans le cadre des mesures de restriction sanitaire pour lutter contre l'épidémie de coronavirus en France, le 7 janvier 2021. - Reuters

Le coronavirus a déjà causé plus de deux millions de morts dans le monde depuis le début de la pandémie, selon les données de l’université Johns Hopkins. D’après un récent comptage de l’AFP, l’Europe est la région la plus touchée avec 650.560 décès. On fait le point sur la situation sanitaire chez nos principaux partenaires européens.

L’Allemagne atteint les 2 millions de cas

Nos voisins allemands ont dépassé vendredi le seuil de deux millions de contaminations au Covid-19 tandis que la chancelière Angela Merkel plaide pour des restrictions nettement renforcées face à la pandémie.

Le pays le plus peuplé de l’Union européenne a répertorié 22.368 nouveaux cas d’infection sur les 24 dernières heures, pour un total de 2.000.958, a annoncé vendredi l’institut sanitaire Robert Koch (RKI). Il a aussi dû déplorer 1.113 nouveaux décès sur la même période, pour un total de 44.994.

L’Espagne s’inquiète d’une explosion des contagions

Les cas de Covid-19 ont atteint des niveaux record après les fêtes en Espagne, où plusieurs régions réclament un nouveau confinement strict. Une solution que le gouvernement central exclut toujours, pour le moment.

Compétente comme les autres régions en matière de santé, Madrid est l’une des dernières à avoir annoncé vendredi de nouvelles restrictions.

En un mois, l’incidence de l’épidémie a plus que doublé en Espagne, passant de 194 nouveaux cas pour 100.000 habitants en deux semaines à 523 jeudi, selon les dernières données publiées par le ministère de la Santé. Dans la région d’Estrémadure (sud-ouest), la plus touchée, ce taux dépasse les 1.100. Au total, le nombre de morts s’élève à plus de 53.300 dans le pays.

La France instaure un couvre-feu à 18h

Un couvre-feu à 18 heures sera mis en place à partir de samedi en France « pour au moins 15 jours » sur l’ensemble du territoire métropolitain, a indiqué jeudi le Premier ministre, Jean Castex, afin de faire face à l’épidémie de Covid-19.

Par ailleurs, tous les voyageurs souhaitant venir en France en provenance d’un pays extérieur à l’Union européenne devront présenter un test négatif au Covid-19 avant de partir, a également annoncé le Premier ministre.

Jeudi, la France restait « sur un plateau élevé, avec une moyenne hebdomadaire qui fluctue autour de 16.000 contaminations par jour », selon Jean Castex.

L’Italie franchit le seuil du million de vaccinés

L’Italie a dépassé le million de personnes vaccinées contre le nouveau coronavirus, a annoncé vendredi le Premier ministre Giuseppe Conte, alors que le pays a adopté de nouvelles restrictions dans sa lutte contre le Covid-19.

« Un grand merci aux citoyens et à notre service sanitaire national pour cette réponse extraordinaire », a écrit M. Conte sur Facebook. « L’Italie est le premier pays de l’Union européenne pour le nombre de personnes vaccinées. C’est une donnée encourageante », a-t-il ajouté.

Plus tôt dans la journée, le ministre de la Santé Roberto Speranza avait signé un nouveau décret qui place trois régions de la péninsule en état de confinement quasi-total, seuls les supermarchés, pharmacies et autres magasins vendant des produits de première nécessité étant autorisés à ouvrir.

Le Royaume-Uni impose une quarantaine pour toutes les arrivées de l’étranger

Le Royaume-Uni a annoncé vendredi qu’il imposerait dès lundi, en plus d’un test négatif au Covid-19, une quarantaine à tous les voyageurs arrivant de l’étranger, mettant fin aux exemptions accordées à certains pays, pour éviter des contaminations par les nouveaux variants.

Le Royaume-Uni est durement frappé par une deuxième vague de l’épidémie, dont la virulence est attribuée à un variant du nouveau coronavirus identifié dans le pays, et le gouvernement essaye d’enrayer cette flambée de cas grâce à la vaccination. Plus de 3,2 millions de personnes ont déjà reçu une première dose de vaccin.

Assouplissement des mesures en Grèce

La Grèce amorcera un nouvel assouplissement des mesures de lutte contre le coronavirus lundi, autorisant les commerces des régions les moins touchées à rouvrir.

L’annonce a été faite vendredi par le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis lors d’un débat parlementaire. Il a ajouté que les virologues avaient donné le feu vert.

Les églises seront aussi à nouveau accessibles dès le 25 janvier.

La Grèce a réussi à contenir le nombre d’infections avec des mesures strictes. Les citoyens peuvent seulement quitter leur domicile pour des raisons essentielles, comme se rendre au travail ou chez le médecin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous