Bundesliga: l’Union Berlin bat Leverkusen et entre dans le carré de tête (1-0)

EPA
EPA

L’Union Berlin a battu Leverkusen 1-0 vendredi soir en match avancé de la 16e journée de Bundesliga, et continue à provoquer la surprise en Allemagne en s’accrochant toujours au peloton de tête.

Le petit club de la capitale, qui ne compte qu’une seule défaite sur ses 15 derniers matches en championnat, compte 28 points et se hisse provisoirement en quatrième position, à cinq longueurs du leader Munich qui joue dimanche contre Fribourg (15h30).

Leipzig (31 pts) est deuxième. Leverkusen reste provisoirement troisième avec 29 pts, mais désormais sous la menace de Dortmund (28 pts), qui reçoit Mayence samedi (15h30).

Alors que l’on semblait se diriger vers un nul 0-0, l’Union sur sa pelouse a arraché la victoire à la 88e minute. Bien lancé en contre, Cedric Teuchert a pris la défense de vitesse pour aller battre en duel le gardien Lukas Hradecky.

Club de l’Est de Berlin, seul de l’ex-RDA communiste en première division, l’Union est célèbre pour son incroyable public et aurait pu souffrir du huis clos. Elle réussit au contraire sa meilleure saison depuis son accession en Bundesliga en 2019, avec notamment des performances remarquables contre les grosses cylindrées: 1-1 contre le Bayern, et victoire 2-1 contre le Borussia Dortmund.

Elle se maintient depuis le début de saison dans les places européennes, et flirte avec le carré de tête, qualificatif pour la Ligue des champions. Son dernier revers en Bundesliga remonte au 4 décembre dans le derby face au Hertha (3-1).

A l’inverse, le Bayer Leverkusen, auteur d’un début de saison tonitruant qui lui a même permis de prendre brièvement la tête en décembre, marque le pas depuis sa défaite fin décembre 2-1 contre le Bayern. Ce revers est son quatrième match consécutif de Bundesliga sans victoire (2 nuls, 2 défaites).

Une victoire à Berlin aurait pourtant permis aux Rhénans de revenir à un point du Bayern.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @Belga

    Par Frédéric Larsimont

    Standard

    Standard: sans patron, pas de pardon

  • @News

    Par Young Kruyts

    Standard

    Sclessin: de l’euphorie à la colère

  • @News

    Par Julien Raspiller

    Angleterre

    La résurrection de Bale

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous