Accueil Société

Retard de vaccins: la Belgique recevra finalement 86.500 doses Pfizer la semaine prochaine

Vendredi, Pfizer avait fait savoir qu’elle ne pourrait fournir que 60.000 des 100.000 doses de son vaccin attendues la semaine prochaine normalement. Après avoir annoncé 93.000 doses, la Taskforce vaccination a précisé que la Belgique recevra finalement 86.500 doses du vaccin Pfizer.

Temps de lecture: 2 min

C’est finalement 86.500 doses du vaccin Pfizer et non 93.000 que la Belgique recevra la semaine prochaine, précise samedi soir la porte-parole de la Taskforce vaccination. « Par rapport à l’estimation initiale – qui faisait état d’un manque de 40.000 doses, ndlr – la réduction est donc modeste », souligne-t-elle.

La Belgique recevra en réalité 7.000 doses de moins que les 93.500 doses qu’elle aurait dû recevoir lundi.

Pas d’impact sur la vaccination du premier groupe cible

« Les entités fédérées ont analysé les implications de cette décision pour leur planning de la semaine prochaine. En pratique, la réduction de la quantité de vaccins livrés n’aura pas d’impact sur la vaccination du premier groupe cible, à savoir les résidents et le personnel des maisons de repos. Les hôpitaux qui avaient espéré débuter les premières vaccinations des professionnels de santé au début de la semaine prochaine selon un schéma accéléré, voient leur quota alloué légèrement réduit », ajoute la Taskforce.

« Les chiffres seront communiqués aux hôpitaux concernés dans les plus brefs délais », assure-t-elle encore en demandant « instamment à Pfizer de communiquer tout changement à temps afin d’éviter une telle situation à l’avenir et compte sur la livraison du nombre prévu de flacons dans les semaines à venir ».

100.000, 40.000, 93.000 pour finir avec 86.500 doses

Vendredi, Pfizer avait annoncé une réduction temporaire de ses livraisons de vaccin dans l’Union européenne afin d’assurer l’augmentation de sa capacité de production. Il était initialement question d’une réduction de 40.000 doses pour la Belgique, sur les 100.000 que le Royaume devait recevoir.

« Cette nouvelle était totalement inattendue. Aucune consultation préalable n’a eu lieu avec la Belgique », a répété ce samedi la Taskforce, qualifiant « d’incompréhensible et inacceptable cette façon de procéder ».

Finalement, c’est 86.500 doses que la Belgique recevra dès lundi.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

23 Commentaires

  • Posté par Delrez JEAN, dimanche 17 janvier 2021, 14:45

    Décidément, après le testing, masque... Il y a maintenant la vaccination. Même pas 100000 personnes vaccinées en 15 jrs de temps. Pouvons nous déjà parler d'un fiasco ? Certes la stratégie consistant à vacciner nos aînés n est pas facilitante. Il faut amener le vaccin vers les vaccinés. Mais avec une logistique adaptée et anticipée, n est-ce point possible ? Nous ne sommes pas non plus un pays gigantesque, donc cela ne semble pas etre une tâche herculéenne. Cela fait peur malheureusement, nos gouvernants vont ils encore nous amener vers un désastre ?

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 17 janvier 2021, 17:42

    En Wallonie, d'après les chiffres du SoirMag, nous comptons 50000 résidents âgés en maison de repos. La première semaine 14000 personnes y ont reçu la première dose. Il était prévu que 35000 reçoivent la première dose la semaine dernière je n'ai pas trouvé la confirmation que cela a été le cas). Un total cumulé de 49000 personne a été vacciné. Les doses excédentaires par rapport au nombre de résidents étaient injectées au personnel. Comme la couverture est d'un ETP (2 personnes) pour six résidents, 84% de cette population aurait reçu la première dose. De quoi vous plaignez-vous?

  • Posté par De Ronde Michel, dimanche 17 janvier 2021, 12:55

    Pour rester dans le contexte « business » puisqu’il s’agit bien de cela du point de vue des fabricants de vaccins, serait-il excessif de se demander si Pfizer n’est pas en train de faire pression sur le gouvernement pour le soumettre à la loi de l’offre et de la demande consistant en l’occurrence à organiser une certaine raréfaction du vaccin et privilégier la vente de celui-ci au plus offrant ? Par ailleurs, plus tiré par les cheveux, ne pourrait-on imaginer que cette « raréfaction » et ces « retards » ne fassent l’affaire du gouvernement et de sa communication en contribuant à alimenter la « peur de manquer », cette peur devant susciter par réflexe une adhésion plus importante du public à une vaccination généralisée ?

  • Posté par Trevisan Lucio, dimanche 17 janvier 2021, 12:05

    Je reviens sur ce site du Soir juste pour indiquer où chercher les informations sur le taux de vaccination dans le monde : https://ourworldindata.org/covid-vaccinations?country=BEL~FRA~DEU~ITA~LUX~NLD~PRT~ESP~TUR~GBR~USA~VUT. On peut y lire que la Belgique est à l'avant-dernière place devant les Pays-Bas qui eux ont commencé tardivement le 06 janvier (comparaison faite avec la France-Allemagne-Italie-Pays-Bas-Luxembourg-Portugal-Espagne-Turquie-Grande-Bretagne et USA). Il s'agit du nombre de vaccinations pour 100 habitants. Nous avons vacciné en Belgique 49.847 personnes au 17 janvier et nous avons un taux de 0,43.

  • Posté par Trevisan Lucio, dimanche 17 janvier 2021, 19:07

    Eric Raspe, le morpion qui s'attache aux commentaires des autres, incapable d'en produire un tout seul, à moins que vous soyez payé pour discréditer les gens qui sont un tant soit peu critiques envers n'importe quel gouvernement. Toujours en train de justifier les mesures prises même s'il faut dire le contraire quelques mois plus tard (port du masque) Pour revenir à votre prose, nous ne sommes pas le seul pays, au contraire, à avoir instauré la priorité pour les résidents des maisons de repos.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko