Accueil Monde Europe

En élisant Armin Laschet à la tête de la CDU, la droite allemande choisit la continuité

Le candidat pro-Merkel a été choisi comme chef du Parti chrétien-démocrate (CDU). Faute de popularité, il pourrait néanmoins laisser sa place pour la candidature à la chancellerie au ministre-président de Bavière, Markus Söder.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Ils n’ont pas osé l’enterrer ! Alors que les sondages sont très favorables, les conservateurs allemands ont préféré éviter la rupture avec Merkel, plus populaire que jamais. En élisant Armin Laschet comme nouveau président du Parti chrétien-démocrate (CDU), la CDU a choisi de lui rester fidèle. Parmi les trois candidats en lice pour la présidence du parti, le ministre-président de Rhénanie-du-Nord-Westphalie était le seul qui représentait la continuité.

Comme la chancelière, Armin Laschet est un rassembleur, un pragmatique et un conciliateur. « Je suis contre les clivages. C’est trop facile de polariser », a-t-il résumé aux 1001 délégués qui le suivaient en vidéoconférence lors d’un congrès 100 % digital (avec un vote par internet). « Je suis pour la cohésion sociale et pour l’intégration », a-t-il ajouté en revendiquant l’héritage de Merkel. « Nous n’avons pas besoin d’une rupture », répète-t-il depuis plusieurs semaines.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs