Accueil Économie Mobilité

Le Covid n’aura pas épargné la guerre Airbus-Boeing

Les livraisons d’avions neufs ont chuté gravement en 2020. Boeing y ajoute son dossier « 737 Max ». A long terme, les carnets de commandes restent néanmoins encore fournis de plus de 11.000 demandes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

La pandémie n’affecte pas les conflits antérieurs. Parfois, elle surligne les enjeux. La guerre économique et industrielle qui oppose historiquement les avionneurs Boeing (USA) et Airbus (Europe) se poursuit, même si le bilan du millésime 2020 fait ressortir deux grands perdants de la crise du Covid. Les voyages étant plus ou moins strictement déconseillés à travers le globe, le secteur du voyage et du tourisme, principaux utilisateurs d’avions, est une des principales victimes de la crise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Les gares ont retrouvé le goût du commerce

Les espaces commerciaux situés dans les gares ont plutôt bien résisté à la crise : seulement cinq faillites pour 416 commerces potentiels. Le plan d’aide a porté ses fruits. Mais la crise est aussi l’occasion de réorganiser certains choix.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs