Accueil Société

Yves Coppieters au «Soir»: «Il faut tester toute la population»

Le professeur de santé publique à l’ULB plaide pour un confinement complet de la ville d’Houthulst suite à la découverte d’un cluster du variant britannique. Il demande des mesures plus incisives.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Il y a 15 jours, on évoquait le fait que six cas de contaminations au variant britannique du covid avaient été détectés en Belgique », commente le Dr Yves Coppieters, professeur de santé publique à l’ULB. « Maintenant que l’on effectue des diagnostics plus précis, on s’aperçoit qu’il est bien plus présent. Il est là depuis décembre et nous avons les fondements d’une troisième vague de contaminations. La seule stratégie à adopter pour lutter contre le virus, c’est le testing massif. Il faut arrêter de ne tester que les malades et leurs proches. Il faut tester toute la population. Il faut être plus incisifs et isoler les personnes malades et porteuses du virus. Si on continue à être attentiste, on n’arrivera pas à éradiquer la maladie. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Heneffe Jean-marie , dimanche 17 janvier 2021, 17:55

    Un lockdown complet à Houthulst ? La Belgique n’est pas une île et compte hélas bien plus que quelques cas de contamination par jour ! D’accord, il faut un testing ciblé renforcé et une attention particulière doit être accordée au tracing. Pour le reste, il est déjà trop tard. Ce qui se passe à Houthulst, ça « s’est passé à l’extérieur, dans la population deux ou trois semaines plus tôt ». Mais où ? Les contacts des habitants, du personnel, des visiteurs, voire de certains résidents s’étendent bien au-delà de Houthulst.

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 17 janvier 2021, 17:10

    Tester à large échelle ne sert finalement pas à grand chose s'il est impossible de vérifier le respect de la quarantaine. On ne s'est toujours pas donné les moyens juridiques de le faire. Sans compter qu'il n'y a pas suffisamment de force publique pour effectuer ce contrôle. Veillons aussi à ne pas gaspiller nos ressources au détriment de la politique de vaccination. Sa stratégie doit être appliquée le plus efficacement possible et tant que les personnes les plus fragiles ne sont pas protégées, faisons en sorte que les mesures barrière soit le mieux respectée possible. Ce dernier point n'est déjà pas évident.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs