Accueil

Vaccins : un peu moins de Pfizer, l’arrivée de Moderna

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Ce week-end, les membres de la task-force vaccination ont eu chaud. Vendredi, Pfizer – son vaccin contre le covid était jusqu’à lundi le seul administré en Belgique – annonçait réduire temporairement ses livraisons en Europe afin d’assurer l’augmentation de sa capacité de production. De quoi, potentiellement, sérieusement perturber la troisième semaine de campagne belge, puisque les premières estimations de l’entreprise pharmaceutique envisageaient une réduction de 40 % de la quantité initialement prévue. Plus de peur que de mal, samedi soir, Pfizer rectifiait le tir : la Belgique ne recevra, finalement, cette semaine, « que » 7.000 doses en moins. « 93.000 doses auraient dû être réceptionnées, nous en avons 86.000, cette différence sera corrigée plus tard. Cela ne remet pas fondamentalement en question notre calendrier », assure Sabine Stordeur, coresponsable de la task-force.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs