Accueil Sports Football Football à l'étranger Italie

Romelu Lukaku a vaincu le signe indien

La route d’un dixième Scudetto d’affilée sera plus ardue que prévu pour la Juventus. À l’inverse du Milan AC il y a peu, l’Inter est cette fois resté maître sur sa pelouse de San Siro face à la « Vecchia Signora ». Et si le duel Lukaku-Ronaldo n’a pas vraiment eu lieu, le Diable rouge est sorti largement vainqueur, à l’instar des Nerazzurri.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les Turinois vont devoir ruminer ce proverbe « On n’est jamais trahi que par les siens ». L’arrivée à la tête de l’Inter Milan d’Antonio Conte avait fait couler beaucoup d’encre, lui dont la carrière semblait incompatible avec l’ADN du club milanais (sans oublier les conséquences du Moggiopoli au milieu des années 2000). Treize années comme joueur de la Juve (de 1991 à 2004), puis trois comme entraîneur (de 2011 à 2014) pour jeter les bases de l’hégémonie turinoise sur la Serie A, auraient dû être un vaccin efficace.

Même si le scepticisme a longtemps prédominé sur la solidité de son engagement à Milan (notamment à cause de relations électriques avec sa direction), l’homme est resté en place malgré une saison blanche en termes de titres, avant de ramener cet été un autre ancien de la maison turinoise, le Chilien Arturo Vidal.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Italie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs