Georges Gilkinet: «C’est compliqué d’interdire les voyages à l’étranger» (vidéo)

Georges Gilkinet: «C’est compliqué d’interdire les voyages à l’étranger» (vidéo)

Il n’y a pas d’accord européen pour fermer les frontières, et il faut tenir compte des personnes qui doivent se déplacer pour des raisons familiales ou professionnelles, mais ce n’est plus le temps de se déplacer pour des raisons de loisir. On ne peut pas accepter que certains mettent à mal les efforts et sacrifices réalisés par tous les autres » a annoncé Georges Gilkinet, Vice-Premier ministre et ministre de la Mobilité (Ecolo), sur les ondes de La Première ce lundi matin.

Ce lundi, un kern (comité ministériel restreint) se tient au niveau fédéral, pour évoquer la vaccination, mais aussi la question des déplacements à l’étranger, toujours fermement déconseillés. Cœur de cible : le seuil de 48 heures passées à l’étranger en dessous duquel on ne doit pas se faire tester ni respecter de quarantaine au retour de voyage.

« Il n’est plus temps de se déplacer pour des raisons de loisirs », a affirmé le vice-Premier ministre Ecolo lors de l’émission Matin Première de la RTBF-radio, dont il était l’invité.

Face à l’apparition de nouveaux variants, dont le britannique – plus contagieux – dans plusieurs endroits, les voyages à l’étranger sont « encore plus que fortement déconseillés », alors que la situation est encore « plus dramatiques » dans les pays voisins, a ajouté M. Gilkinet.

De là à aller à une interdiction de voyage pour raison de loisir ? « Ça, c’est compliqué, mais on va renforcer les règles applicables à ceux qui décident d’aller à l’étranger, avec des exceptions. On doit donner un signal encore plus clair, les voyages à l’étranger sont fortement déconseillés en cette période difficile. »

Le vice-Premier OpenVLD, Vincent Van Quickenborne, appuie l’idée émise par certains de réduire à 16 heures le temps passé hors de Belgique sans conditions au retour.

En kern ce lundi, les ministres examineront en tout cas la liste des voyages à l’étranger considérés comme essentiels, pour la revoir, elle aussi, à la baisse. « Il y a moyen de visiter la Belgique pendant les vacances de carnaval, de faire ses courses en Belgique, les vacances de l’étranger on le rappelle c’est déconseillé », a-t-il conclu.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous