« Je suis une climato-optimiste »

Moenia Ladhib, 24 ans, est une entrepreneuse engagée. Dans sa boutique en ligne Ecossentials, elle ne propose que des articles zéro plastique, durables, locaux et recyclables. Et elle est désormais convaincue d’une chose : la défense de l’environnement n’est pas la chasse gardée des écologistes purs et durs !

Moenia le revendique haut et fort : « Je suis une climato-optimiste ! Il y a assez de pessimisme dans le monde et, à mes yeux, il ne mène nulle part. Sans optimisme, comment voulez-vous inspirer et convaincre ? J’essaie toujours de poser un regard optimiste sur les choses : à tort ou à raison, on verra plus tard. »

La jeune femme a pris conscience des enjeux climatiques voici trois ans. Et s’est vite passionnée pour le développement durable. Si elle a commencé par changer quelques-unes de ses habitudes quotidiennes, elle est rapidement passée à la vitesse supérieure en créant Ecossentials. « Le monde est en pleine évolution et le consommateur attend aujourd’hui des entreprises qu’elles se développent de manière durable, assure-t-elle. Nous n’y sommes pas encore – loin de là – mais j’observe tout de même une convergence entre l’économie et l’écologie dans notre société. Avec Ecossentials, je souhaitais apporter ma pierre à l’édifice. »

200 références bonnes pour la planète

Sur son site Moenia applique des règles strictes. Tous les produits doivent être vegan, recyclables et compostables, ne contenir aucun plastique jetable et être fabriqué en Europe. Mais surtout « avant de référencer un article, j’oblige toutes les marques à m’envoyer des testeurs. J’essaie tous les produits. Hors de question de vendre quelque chose qui ne fonctionne pas. Si je le faisais, je renforcerais la conviction des consommateurs que les solutions durables ne sont pas de qualité. Le fait que je les vende, est mon propre label de qualité (rire) ».

Aujourd’hui, Ecossentials propose plus de 200 références : des produits de beauté, des ustensiles pour la cuisine, du chocolat, de la déco d’intérieur, des articles de bureau… Ses coups de cœurs ? « Côté pratique, j’apprécie beaucoup les shampooings solides et le rasoir de sûreté qui remplacent les flacons de shampooing et les rasoirs jetables. Ce sont aussi mes deux best-sellers, s’enthousiasme Moenia. Au rayon originalité, il y a les Cotons-Tiges et les mouchoirs réutilisables. Cela semble peu glamour mais les clients en sont très contents. Et puis, leur côté gadget amusant réussit souvent à convaincre les indécis. »

Faire la différence, ensemble

Avant de plonger de plain-pied dans le développement durable, la jeune fille trouvait que la défense environnementale était la chasse gardée des écolos purs et durs. Elle a aujourd’hui totalement revu son jugement et a la conviction que « c’est tous ensemble que nous pourrons vraiment faire la différence ».

Que donnerait-elle donc comme conseil à tous ceux qui souhaiteraient, à petits pas, s’investir dans un avenir plus neutre en carbone ? « D’abord examinez vos déchets et identifiez-les. Chez moi, c’étaient les bouteilles en plastique et les rasoirs. Ensuite, cherchez en ligne comment les remplacer. Mon deuxième conseil : supprimez les e-mails inutiles. L’e-waste (NDRL : les déchets électroniques) laisse une grande empreinte écologique parce que le stockage exige beaucoup d’énergie. Enfin, Supprimez toutes les apps qui vous incitent à consommer et téléchargez-en d’autres qui vous aident à vivre durablement, comme 2good2go, qui lutte contre le gaspillage alimentaire ou une app qui trace votre consommation de CO2. »

Quant à elle, elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Si elle est déjà devenue végétarienne, elle s’investit désormais dans la consommation d’eau durable et l’énergie verte. « Ce sont des aspects que j’avais négligés jusqu’ici, avoue Moenia. Pour moi, l’important est de bien m’informer pour faire des choix éclairés. C’est désormais chose faite. Le thème de l’énergie me passionne. Toutefois, j’habite encore chez mes parents, donc je n’ai pas toujours mon mot à dire (rires). Mais à présent, je connaitrai les options lorsque j’habiterai seule. »

Comme Moenia vous êtes prêt(e) à faire vos premiers pas
pour un avenir plus durable ?
 La ligne de départ est par ici
La Une Le fil info Partager
Sommaire