Accueil Monde États-Unis

Public réduit, militaires en nombre: comment se déroulera la cérémonie d’investiture de Joe Biden?

L’investiture du nouveau président des Etats-Unis sera particulière à plus d’un égard.

Temps de lecture: 2 min

L’investiture de Joe Biden approche : elle se déroulera ce mercredi 20 janvier à midi (18h en Belgique), sous très haute surveillance. Une cérémonie historique, pour plusieurs raisons. Le Démocrate a placé sa prestation de serment sous le thème de « l’Amérique unie » et prévoit de s’entourer de ses prédécesseurs Barack Obama, Bill Clinton et George W. Bush pour lancer une main tendue à un pays meurtri et divisé.

Donald Trump a d’ores et déjà annoncé faire l’impasse sur la prestation de serment de son successeur. Il s’envolera mercredi à l’aube vers son luxueux complexe hôtelier de Floride. « Une bonne chose », selon Joe Biden. Mike Pence, lui, sera présent.

Des mesures de sécurité hors norme

Après l’invasion du Capitole, la tension est à son comble à Washington. Pour éviter tout débordement, jusqu’à 25.000 membres de la garde nationale seront mobilisés. Chose exceptionnelle, les réservistes seront armés. Ils ne sont autorisés qu’« en dernier recours » à procéder eux-mêmes à des interpellations, selon le ministère de la Défense.

Un périmètre de fils barbelés, appelé « zone verte » entoure Pennsylvania Avenue et recouvre tout le « triangle fédéral » reliant le mémorial Lincoln au monument Jefferson, désormais interdit au trafic routier et piéton, jusqu’au jeudi 21 janvier.

Une investiture marquée par le coronavirus

Le « National Mall », l’immense esplanade au pied du Capitole, sera fermé au public. Seulement 2.000 personnes seront présentes sur place : au lieu de distribuer 200.000 billets pour la cérémonie d’investiture du 20 janvier, les membres du nouveau Congrès ne recevront que des billets pour eux-mêmes et un invité. Tous devront passer un test de dépistage au coronavirus avant ce grand rendez-vous. Le port masque et la distanciation sociale devra être respectée par ces invités.

L’équipe de Joe Biden et la maire de Washington, Muriel Bowser, ont demandé à la population américaine d’éviter le centre de Washington et de suivre la cérémonie d’investiture en ligne ou à la télévision.

La pop star Lady Gaga chantera l’hymne national, suivi par une performance de Jennifer Lopez. Après la cérémonie, Joe Biden se rendra au cimetière national d’Arlington avec Barack Obama, Bill Clinton et George W. Bush pour y déposer une gerbe sur la tombe du soldat inconnu et lancer un appel à l’unité.

Une émission spéciale avec Tom Hanks, diffusée sur toutes les grandes chaînes américaines, est également au programme.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

10 Commentaires

  • Posté par Van Ryn Charles-axel , lundi 18 janvier 2021, 18:07

    Washington en état de siège, les parlements de 50 Etats américains transformés en camps retranchés, l'armée partout et des civils bien déterminés à faire si possible le coup de feu mercredi prochain... Tout un symbole de "l'héritage" laissé par le président sortant après quatre ans de non gouvernement, d'exercice du pouvoir à des fins personnelles politiques et financières. Ajoutons à ce bilan la haine et la violence exacerbées et répandues comme jamais par un individu qui a érigé les mensonges quotidiens en vérité absolue, et qui a constamment trahi son serment solennel du 20 janvier 2017 foulant régulièrement aux pieds le respect de l'État de droit et le processus démocratique de l'exercice du pouvoir. Il laisse derrière lui un champs de ruines symbolisé par cet assaut du Capitole accompli par ceux qu'il qualifie de "patriotes" , ceux là même qu'il avait incités à montrer leur force sous peine de perdre leur pays et dont il a suivi avec une jouissance narcissique leurs exploits criminels des heures durant sans intervenir. L'Attorney General du District de Columbia s'apprête à convoquer l'instigateur de cette insurrection afin qu'il commence enfin à rendre des comptes à la justice. D'autres attorneys s'apprêtent à faire de même dans des affaires judiciaires fiscales et de moeurs initiées auparavant.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, lundi 18 janvier 2021, 21:21

    Et si l'on s'intéressait plutôt à ce que l'administration "Biden/Harris" va (ou ne va pas) faire ?

  • Posté par Desplanques Claude, lundi 18 janvier 2021, 14:41

    M. Trump a donc annoncé qu'il partirait mercredi à l'aube pour la Floride. Mais avec quel avion ? Jusque midi, il est le président en titre, et donc peut/doit utilise Air Force 1. Mais, dès que Joe Biden aura prêté serment, il sera le président en titre et donc Air Force1 sera son avion... AF1 aura-t-il le temps d'aller en Floride et d'en revenir (et de subir tous les checks requis pour un avion aussi important) avant midi ?

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, lundi 18 janvier 2021, 21:19

    Je pinaille, tu pinailles, il pinaille, nous pinaillons, vous pinaillez, ils ... etc. etc.

  • Posté par Van Obberghen Paul, lundi 18 janvier 2021, 15:48

    J'apprend par ailleurs, que le Président sortant se voit généralement offrir d'être transporté à bord d'un des appareils présidentiels de la Marine (unité HMX-1) jusqu'à la base d'Andrews, après l'inauguration du nouveau président alors qu'il ne l'est donc plus lui-même. Mais cet appareil ne porte plus le call sign "Marine One".

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs