Accueil Société Régions Bruxelles

Incendie à Bozar: le feu n’est pas encore éteint (photos)

Selon les pompiers, il n'y a pas de victimes et la cause de l'incendie n'est pas encore claire.

Temps de lecture: 3 min

Le feu de toiture signalé lundi vers 16h12 au palais des Beaux-Arts dans le centre de Bruxelles, a été circonscrit, a annoncé peu après 19h00 le porte-parole des pompiers de Bruxelles Walter Derieuw. L’incendie n’est cependant pas encore éteint complètement. Un pompier a fait un malaise important, qui a nécessité son transfert vers un hôpital. Le Bozar sera fermé tout du moins jusqu’à lundi prochain inclus, a indiqué Leen Daems, porte-parole à Bozar.

Selon nos informations, il s’agit de la toiture au-dessus de la salle Henry LeBoeuf qui brûle, et peut-être au-dessus d’un bout de parcours d’exposition. Cependant, aucune exposition n’est prévue à cet endroit avant le 25 janvier.

Une firme privée spécialisée viendra plus tard dans la soirée pour bâcher le toit et aspirer l’eau dans le musée, précise Walter Derieuw

Superficie importante

Le premier appel aux secours a été reçu à 16h12 pour signaler un dégagement de fumée du toit. Les pompiers étaient sur les lieux vers 16h20. L’incendie a nécessité jusqu’à maintenant six autopompes et quatre auto-échelles.

Il s’agit d’un feu de toiture, qui couve sur une superficie importante, entre le toit et le plafond, au niveau de l’isolation.

« Il n’y a pas de propagation vers les bâtiments alentours et c’est limité vers l’intérieur », estime Walter Derieuw.

Evénement annulé

L’événement relatif aux deux nouvelles expositions sur la République démocratique du Congo, prévu mardi, est annulé. Le Bozar restera fermé tout du moins jusqu’à lundi prochain inclus. Les responsables espèrent avoir l’autorisation d’entrer dans les parties du bâtiment touchées par l’incendie mardi et pouvoir dresser un bilan des dégâts dans les jours à venir.

« Il y a des équipes sur les toits, parce que les échelles n’arrivent pas assez loin à l’intérieur de l’îlot », explique Walter Derieuw. « L’eau est prise dans la rue, puis on se branche sur les autopompes pour ajouter de la pression. On tire ensuite les lances via les auto-échelles jusqu’aux toits, où les lances sont récupérées par les pompiers ».

Il pense que l’intervention pourrait durer un temps certain. « Il est difficile de voir où le feu couve », continue Walter Derieuw. « Par après, il faudra s’assurer que tout est bien éteint et qu’il n’y a plus de points chauds. On va, pour bien vérifier cela, demander les drones de la police fédérale ».

La cause de l’incendie n’a pas encore été communiquée.

La circulation a été fermée dans la rue Royale, entre la place Royale et la rue de la Loi, ainsi que sur la place des Palais, a indiqué la police locale de Bruxelles-Ixelles sur Twitter.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Jérôme De Greef, lundi 18 janvier 2021, 19:20

    L'eau utilisée pour éteindre un incendie fait presque autant de dégâts que le feu. Quelle tristesse.

  • Posté par Jean Luc, lundi 18 janvier 2021, 19:06

    C'est le bazar au Bozar !

  • Posté par massacry olivier, lundi 18 janvier 2021, 17:31

    un happening?

  • Posté par Le Maigat Damien, lundi 18 janvier 2021, 18:27

    :-)))))))))))

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo