Accueil Société Régions Bruxelles

30km/h à Bruxelles: optimisme et nouveaux radars

Il est trop tôt pour faire un véritable bilan de la généralisation du 30 km/h à Bruxelles. Tout en se disant optimistes, les autorités installent trois nouveaux radars-tronçons.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Si le passage de la quasi-totalité du territoire bruxellois au régime du 30 km/h hérisse certains automobilistes, les autorités régionales, elles, n’en perdent pas le moral. Au contraire. Même s’il est trop tôt pour tirer un bilan de la généralisation du 30 à l’heure, l’administration bruxelloise de la mobilité signale que les premiers retours des zones de police sont « relativement positifs ». Un des trois nouveaux radars-tronçons que la Région vient de mettre en service fait remonter des infos depuis le début de l’année ; « 97 % des automobilistes respectaient le 30 à l’heure », indique Camille Thiry, la porte-parole de Bruxelles-Mobilité dont l’étonnement point sous le masque. Confirmation de Jurgen De Landsheer, chef de corps de la zone de police Midi (Forest, Saint-Gilles et Anderlecht) : « C’est assez calme, les gens semblent avoir compris et il y a peu d’agression contre les agents qui verbalisent.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par cobbaert jean, vendredi 22 janvier 2021, 19:24

    Etonnant, pour avoir été plusieurs fois à Bruxelles cette semaine, j'ai pu voir que là où on n'est certain qu'il n'y a pas de radars, personne ne respecte le 30 km/h. Pour faire respecter la limitation de vitesse la ville de Bruxelles devra mettre des radars partout... Quelle société nous contruisons ... Encore pire qu'e,n Chine !!!

  • Posté par Weissenberg André, mardi 19 janvier 2021, 23:59

    Une nouvelle application aberrante du bien mal nommé "principe de précaution". Principe de paralysie serait beaucoup mieux! Lisez De Kervasdoué, à-propos du principe de précaution, et vous aurez tout compris au sujet des risques acceptables et de la balance à effectuer. Au train (!) où on est partis avec le 30 km/h, il arrivera un moment où on sera devenu tellement allergique à l'éventualité même du moindre risque encouru qu'on en deviendra complètement parnoïaque.

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 22 janvier 2021, 16:50

    "L'inquiétant principe de précaution", livre de Gérald Bronner et Étienne Géhin n'est pas mal non plus.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 19 janvier 2021, 16:14

    Les commentaires que vous lisez ici sont ceux d'atrabilaires professionnels. Certains mots-clés suscitent chez eux un écoulement systématique de fiel. Les "experts" (en particulier Marc Van Ranst), les 30 km/h, les écolos (souvent rebaptisés khmers verts, quel humour!), Frank Vandenbroucke, les mesures tendant à déconseiller fortement les voyages à l'étranger... Mettez n'importe lequel de ces termes dans un titre, vous êtes sûr de les voir se déchaîner. Sans trop d'arguments, mais avec régulièrement des qualificatifs peu élogieux, pour le dire doucement.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 20 janvier 2021, 8:18

    t=e/v ; monsieur "l'atrabilaire" .

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs