Accueil Monde Europe

A distance, la tension monte entre Navalny et Poutine

De retour à Moscou mais déjà en prison pour au moins un mois, l’opposant anti-Kremlin a tenu des propos très virulents contre le président.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Face au Kremlin de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny a lancé sa contre-attaque. Au lendemain de son rocambolesque retour à Moscou, cinq mois après son empoisonnement présumé en Sibérie et son transfert dans le coma en Allemagne, l’opposant anti-Kremlin s’est vu infliger lundi une peine de trente jours de détention, jusqu’au 15 février. Cette décision a été prise par un juge au terme d’une audience surréaliste : tribunal improvisé dans un commissariat de police, avocat de la défense prévenu au dernier moment, salle d’audience remplie d’étranges figurants… « J’ai vu beaucoup de parodies de justice mais là, c’est l’illégalité la plus totale », a dénoncé Alexeï Navalny. Mais, fait inhabituel, il a pu depuis l’audience lancer un appel à ses partisans. « N’ayez pas peur, descendez dans la rue ! », a-t-il déclaré dans une vidéo via sa porte-parole et organisatrice en chef.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Patrick Yamedjeu, vendredi 22 janvier 2021, 15:49

    La présidente de la Commission Ursula von der Leyen a rappelé que « la détention d’opposants politiques est contraire aux engagements internationaux de la Russie ». Qu'en est-il de la détention du fondateur de Wikileaks?

  • Posté par Patrick Yamedjeu, vendredi 22 janvier 2021, 15:33

    C'est bien. Continuez à accorder de l'importance à ce clown.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs