Insurrection à Washington: «Trump pourrait être inculpé et risquer six mois de prison»

Le président sortant des Etats-Unis, le républicain Donald Trump.
Le président sortant des Etats-Unis, le républicain Donald Trump. - Agence

Le président américain sortant, Donald Trump, pourrait être inculpé pour un délit qui pourrait lui valoir de se retrouver en prison pendant six mois, a déclaré le procureur du district de Columbia (Washington D.C., capitale fédérale), Karl Racine, dans une interview avec MSNBC, rapporte CNN. Le 6 janvier dernier, certains de ses partisans avaient pris d’assaut le Capitole.

« Incitation à l’insurrection »

Plusieurs personnes ont été tuées au cours ou à la suite de ces événements, dont un policier. La Chambre a mis en accusation mercredi Donald Trump pour « incitation à l’insurrection ».

Karl Racine a déclaré que le procureur général de Washington pourrait poursuivre Trump. « Il y a une loi à Washington depuis 2011 qui érige en infraction pénale le fait de faire des déclarations incitant des individus à la violence », a-t-il déclaré.

Un comportement éloquent

Les procureurs fédéraux examinent également le dossier sur les émeutes. « Une accusation fédérale impliquerait le risque d’un séjour beaucoup plus long en prison », selon Karl Racine, ajoutant que ses services travaillent en étroite collaboration avec les services fédéraux.

« Le comportement de Donald Trump avant de prendre d’assaut le Capitole est éloquent. Je pense également que son comportement est éloquent pendant et peu de temps après », a souligné le procureur.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Donald Trump s’est montré déterminé à s’assurer que son mouvement populiste gardera bien le contrôle d’un Parti républicain qui peine à masquer ses divisions.

    Etats-Unis: le grand retour de Donald Trump

  • Joe Biden n’abandonne pas la hausse du salaire minimum; il préfère l’obtenir par d’autres voies.

    Joe Biden ajourne la hausse du salaire minimum

  • Le périmètre de sécurité, avec ses arêtes hérissées de lames de rasoir et ses gardes nationaux lourdement armés, «donne des airs de base militaire au siège de notre démocratie», regrette une élue. © EPA.

    Danger maximal contre le Congrès et Joe Biden

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous