Accueil Monde États-Unis

Entre parano et complot, plongée dans les réseaux alternatifs des pro-Trump

Évincés de Twitter, privés de Parler, militants pro-Trump et membres de la mouvance conspirationniste QAnon ont dû trouver de nouveaux terrains de jeu.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 5 min

C’est le calme avant la tempête ». « Cette semaine entrera dans l’Histoire ». Sur Telegram, les messages défilent à une vitesse folle. Bannis de Twitter, interdits de Facebook, militants radicaux pro-Trump et sympathisants de la mouvance QAnon se sont repliés sur d’autres plateformes pour communiquer autour de l’investiture de Joe Biden, qui aura lieu ce mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Albin S. Carré, lundi 18 janvier 2021, 21:06

    Nombre de ces individus rejettent la théorie de l'évolution, j'en ai compris la raison, ils n'ont jamais évolué!

  • Posté par Martin Roland, lundi 18 janvier 2021, 19:34

    Plus près encore de ces tarés: l'infiltration ! : https://www.journaldemontreal.com/2021/01/16/trois-mois-chez-les-complotistes-quebecois-1 Comment est il possible d'être autant "ravagé du bulbe" ? Lili, raconte nous tes délires ... LOL

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs