Accueil Monde États-Unis

Sous haute tension, Washington redoute un attentat de l’intérieur

Routes barrées, grillages, blocs de béton... Tout est mis en place pour l’entrée en fonction de Joe Biden. De quoi, semble-t-il, dissuader les extrémistes. Mais la menace ne prendra pas fin le 20 janvier.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Un océan de drapeaux étoilés, pour faire oublier le vide abyssal d’une passation de pouvoir tronquée et très largement gâchée : 200.000 mini-bannières étoilées au total ont été plantées sur la pelouse du National Mall, immense esplanade reliant le mémorial Lincoln au Capitole, en plein cœur d’une infranchissable « zone rouge » à Washington, pour faire oublier la foule attendue.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 19 janvier 2021, 12:30

    J'espère qu'ils ont prévu une possible attaque par les airs et que l'espace aérien sera fermé ET protégé autour de Washington D.C.

  • Posté par Albin S. Carré, mardi 19 janvier 2021, 11:56

    Plus on vire à droite, moins on pense et plus on croit n'importe-quoi!

  • Posté par Van Obberghen Paul, mardi 19 janvier 2021, 12:25

    Je vous ferais remarquer que c'est exactement pareil dans l'autre sens.

Aussi en USA

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs