Accueil Monde Europe

Coronavirus: aucun lien entre la vaccination et le décès de personnes âgées ou malades en Norvège

Depuis le début de la campagne de vaccination norvégienne fin décembre, 33 personnes ayant reçu une première dose sont décédées.

Temps de lecture: 2 min

En Norvège, les personnes très âgées et malades décédées après avoir reçu une injection du vaccin Pfizer/BioNTech contre le coronavirus ne sont probablement pas mortes de la vaccination. Les autorités sanitaires norvégiennes n’ont, en tout cas, trouvé aucun lien entre les deux faits mais continuent de mettre en garde contre les risques de vaccination de ces groupes. La politique de vaccination ne changera pas.

Réaction violente aux effets secondaires

Depuis le début de la campagne de vaccination norvégienne fin décembre, 33 personnes ayant reçu une première dose sont décédées. Des études portant sur treize cas ont suggéré que les patients très âgés et fragiles réagissaient violemment aux effets secondaires relativement légers de la vaccination.

« Il n’est pas impossible que certaines personnes ayant reçu le vaccin étaient si vulnérables qu’on aurait pu envisager de ne pas leur donner le vaccin », a déclaré Camilla Stoltenberg, directrice de l’Institut norvégien de santé publique. Elle a souligné qu’environ 45 personnes meurent chaque jour dans les maisons de retraite norvégiennes.

Ailleurs en Scandinavie

Des décès ont également été signalés après la vaccination au Danemark, en Suède, en Finlande et en Islande. Là aussi, aucun lien direct n’a été établi.

Pfizer et BioNTech ont annoncé lundi qu’ils travaillaient avec les Norvégiens pour « collecter toutes les informations pertinentes ». Ils ont rappelé que la campagne en Norvège a commencé par des personnes âgées vivant dans des maisons de retraite, « dont la plupart sont très âgées avec des problèmes médicaux sous-jacents et certaines sont en phase terminale ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par Vigneron Anne, mercredi 20 janvier 2021, 11:29

    On ne les gaze plus, on les vaccine

  • Posté par seghers emmanuel, mardi 19 janvier 2021, 10:42

    On ne peut pas juger sur base de ce qui est dit uniquement dans la presse et surtout éviter de faire des comparaisons entre Pays. Un Pays qui commence sa campagne par vacciner des personnes au dessus de 80 ans avec une santé précaire avec un pays qui vaccine un grand nombre de personne en dessous de 80 ans ? Depuis 1 an j'ai compris que les comparaisons entre pays peuvent nous mener à de très mauvaises conclusions. Pour comparer il faut des analyses plus fouillées.

  • Posté par seghers emmanuel, mardi 19 janvier 2021, 11:59

    Non non c'était général et pour ce qui concerne Israël c'est une base test pour Pfizer en accord entre eux. Certains épidémiologistes ont récemment confirmé que les contaminations baissent et cette campagne est positive. Mais j'ai pas pu encore voir des chiffres.

  • Posté par NICODEME CLAUDE, mardi 19 janvier 2021, 11:24

    Je ne sais pas si votre remarque était en rapport avec mon post (précédent le vôtre) mais, je suis d'accord avec vous: les comparaison entre pays sont très compliquées. Et ce n'est pas réellement ce que je faisais. Par contre, comme je l'ai dit, on peut s'étonner de ne voir aucunes nouvelles émanant de ces 2 pays où la campagne de vaccination est très actives.

  • Posté par NICODEME CLAUDE, mardi 19 janvier 2021, 10:21

    Mrs Rambeaux & Maesen, un peu d'objectivité que diable. Un article (perso, je l'ai vu dans Newsweek) fait état de 23 décès de vaccinés en Norvège (monté maintenant à 33!) et d'une étude en cours pour vérifier la causalité. Et un seul article de... la très "indépendante et objective" AFP, relayée par Le Soir qui a déjà montré à maintes reprises son allégeance aux discours 'officiel' du pouvoir, et qui dit en gros, "non, non, ce n'est pas le vaccin qui est en cause..." et vous voilà contents. Il est bien dit, même dans cet article-ci "Des études portant sur treize cas ont suggéré que les patients très âgés et fragiles réagissaient violemment aux effets secondaires relativement légers de la vaccination." Alors, même si les patients étaient âgés et fragiles, ils n'ont déclarés les effets secondaires qui normalement bénins, ont été pour eux fatals, qu'APRES avoir reçu le vaccin. Alors je ne souhaite pas qu'on soit face à une catastrophe et il vaut mieux que ce vaccin nous tire de la situation actuelle. Mais tout de même , restons objectifs. Et n'êtes vous pas, comme moi étonnés de constater que dans les pays nordiques, on relatent des décès après vaccination (sans mettre en cause, mais en étudiant la possibilité de corrélation) et que par contre, en Angleterre (et Israël), alors que la campagne est nettement plus active, on ne nous parle pas de tels cas ? Tout est beau et rose... (en tout cas, perso, je n'ai rien vu de publié). Ne venez pas me dire que vous n'y voyez pas aussi quelque manipulation.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une