18 clubs en Division 1A: vers une prolongation de la formule mardi prochain

Jusqu’en 2023... @Photo News
Jusqu’en 2023... @Photo News

Le CA de la Pro League s’est réuni par vidéoconférence, ce lundi jusqu’en début de soirée. Pas de grosses tensions à signaler par rapport aux événements météorologiques du week-end et aux trois matches qui se sont déroulés sur une surface enneigée.

En revanche, l’introduction des équipes U23 dans les championnats de D1B, N1, N2 et même N3 suscite énormément de crispations. Avec le football amateur, ce qui n’est pas nouveau, mais également au sein même du G5. On le sait, cette saison, Bruges NXT avait été incorporé dans l’antichambre (mais sans que le Club ne perçoive de droits TV supplémentaires) pour porter le nombre d’équipes à 8. La saison prochaine, la Pro League souhaiterait inclure 3 représentants en plus pour arrondir le total à 11 clubs, Virton étant virtuellement comptabilisé dans une série à 12 en attendant le recours de l’Union belge contre la décision du Collège de la concurrence de permettre à l’Excelsior d’introduire un dossier de licence pour la D1B.

Avec trois places potentielles pour 4 clubs prétendants (Anderlecht, Genk, Standard et Gand), ça sent la foire d’empoigne. Sur base de la grille d’évaluation (notamment via les résultats des 5 dernières années dans le championnat espoirs), Gand devrait faire les frais d’un resserrement des candidatures en cas de réintégration de Virton. Ce qu’on est semble-t-il loin d’accepter à la Ghelamco Arena. Et qui provoque d’âpres discussions. Lesquelles pourraient bien se prolonger au-delà de l’AG de la Pro League, programmée ce mardi 26 janvier en matinée. L’année blanche qui se profile à l’horizon du football amateur, n’arrangeant rien puisque l’ACFF et Voetbal Vlaanderen auraient alors du mal à continuer à revendiquer le maintien d’un descendant de D1B vers la Nationale 1.

Durant l’AG du début de semaine prochaine, un vote important devrait intervenir : celui de la prolongation de la formule actuelle du championnat, et ce pour une année supplémentaire par rapport à l’échéance 2021-22 qui avait été votée le 31 juillet dernier. En cause, les dégâts collatéraux de la pandémie sur les finances des clubs professionnels. Avec un quorum de 50 % des voix nécessaire, il ne fait aucun doute que l’on jouera à 18 en D1A jusqu’en juin 2023. Ce qui a pour conséquence le maintien d’une relégation à 2 descendants pour une saison supplémentaire alors qu’en 2022-23, il y aura 3 relégués vers la D1B.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @News

    Par Jean-François Patte

    Ligue des Champions

    Chiesa a déjà séduit la Vieille Dame

  • @News

    Par Maxime Stévenne

    Charleroi

    Cristian Benavente, le pari raté de Charleroi

  • Faouzi Ghoulam

    Troisième blessure grave au genou pour le défenseur de Naples Ghoulam

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous