Accueil Monde États-Unis

Passation de pouvoir à Washington: les derniers «cadeaux» de Trump à Biden

En plus de snober la cérémonie de remise/reprise du 20 janvier, Trump a multiplié les cadeaux empoisonnés à son successeur durant les deux mois et demi de la période de transition.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Monde Temps de lecture: 3 min

Des contrats pour des sociétés pétrolières dans des réserves naturelles, des exécutions fédérales à la pelle (13 sur les 6 derniers mois), des grâces présidentielles en veux-tu en voilà (à des criminels de guerre, entre autres), des ajouts discutables sur la liste des organisations terroristes (houthis du Yémen, Cuba, Iran), de nouvelles sanctions ciblées notamment contre des dignitaires et des banques cubaines, la liste est longue. Et encore, on ne sait sans doute pas tout…

Une chose est sûre par contre, Trump aura utilisé chaque minute de cette longue période de transition – entre sa défaite dans les urnes le 3 novembre et le dernier jour de sa présidence le 20 janvier – pour multiplier les cadeaux empoisonnés à Joe Biden.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Vreux Claudy, mercredi 20 janvier 2021, 9:22

    Américains préparez vous à mettre la main au portefeuille, maintenait vous allez devoir passer à la caisse ( accord de Paris, délocalisation, régularisation de 11 millions de personnes sans papiers) et n'oubliez surtout pas de fermer vos portes à double tour car vous allez devoir rendre les armes comme chez nous mais les délinquants pas. La Chine sourit à nouveau.

  • Posté par Renoy Christian, mercredi 20 janvier 2021, 20:35

    Trump nous avait pourtant rendu notre grandeur ! Signé les 400 000 morts américains du Covid...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 20 janvier 2021, 9:07

    Il est clair que les "houthis" du Yémen sont des "braves gens" qui ne veulent que la paix, et leurs parrains iraniens des "bienfaiteurs absolus" de l'humanité...

  • Posté par Brasseur Michel, mercredi 20 janvier 2021, 7:31

    Bébé Trump est enfin puni et envoyé au coin. Mais alors que la maîtresse l'entraîne hors de la cour de récréation, il donne encore des coups de pied et poing aux gosses encore à sa portée. Bébé Trump est en colère !

  • Posté par Borsu Dominique, mardi 19 janvier 2021, 23:21

    Un personnage nauséabond et toxique, qui aura, jusqu’à la dernière minute fait honte a la fonction présidentielle. Une nouvelle page s'ouvre pour l’Amérique.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs