Accueil Sports Sports moteurs Rallye

Des copilotes de rallye en mal de reconnaissance

Thierry Neuville va s’attaquer au Monte-Carlo avec un copilote qu’il a découvert lundi ! Sa brouille avec Nicolas Gilsoul a mis en lumière l’univers complexe dans lequel évoluent les équipiers. Décryptage.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Dire de Martijn Wydaeghe (28 ans) qu’il cultive la discrétion est un euphémisme. En voilà au moins un qui appréciera parmi la foultitude de « mesures covid » prises en marge du rallye Monte-Carlo, celle qui interdit la zone média aux copilotes pendant l’épreuve. Pour réduire la bulle. Ça lui donnera aussi un peu plus de temps pour peaufiner ses notes avec ses ouvreurs. Brutalement jeté sous le feu des projecteurs suite à la brouille annoncée entre Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul vendredi dernier, voilà le ouest-flandrien au cœur de la semaine la plus folle de son existence ! Et gageons que jeudi après-midi, au départ de la 1ère spéciale de la manche d’ouverture du Mondial des rallyes, son cœur battra fort, tandis que les fans branchés sur « WRC+ » ou « Auvio » (plus de la moitié des spéciales diffusées en direct sur chaque rallye cette année) décortiqueront chaque syllabe énoncée en français par le Néerlandophone au quintuple vice-champion du monde de la spécialité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Rallye

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs