Accueil Culture Cinéma

En ces temps incertains, les festivals de cinéma s’adaptent

Anima passe complètement en online, le Festival de Mons recule ses dates en mai et le BIFFF est prêt pour une version physique ou en ligne.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Le contexte sanitaire est toujours très compliqué en ce début d’année 2021. De Sundance à Moustier, les festivals de cinéma doivent s’adapter, basculant en une version en ligne ou repoussant leurs dates. Même le festival de Cannes, prévu en mai, réfléchit à un report très probable de ses dates début juillet. Le 71e Festival de Berlin se déroulera en deux temps : du 1 au 5 mars en virtuel pour les professionnels et dans une version physique pour le public en juin. A nos portes, la 11e édition du Festival 2 Cinéma de Valenciennes, initialement prévue du 9 au 14 mars, a été décalée du 24 au 29 septembre. Le 33e Festival Premiers Plans d’Angers qui rend hommage à Chantal Akerman se réinvente en ligne du 25 janvier au 24 février. Même chose pour le Festival du film fantastique de Gérardmer qui se tient du 27 au 31 janvier. Si les cinémas ont rouvert leurs portes au Grand-Duché de Luxembourg, ailleurs, c’est toujours volets baissés. Jusqu’à présent, rien n’annonce une reprise rapide.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs