Accueil Économie Entreprises

FedEx veut diminuer ses volumes à Liège de 70%

Déclenchement de la loi Renault : 671 emplois menacés, 861 modifications de conditions de travail à négocier sur un total d’environ 1.825 personnes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Dire que c’était inattendu est un minimum. L’annonce par FedEx de la réorganisation de ses activités suite au rachat de TNT (il y a cinq ans), en pleine période covid et après une année souvent record dans le secteur de la logistique, a surpris autant les travailleurs que les autorités. La fusion FedEx-TNT date en effet de 2016. Objectif, à l’époque : « Relier le plus grand réseau express aérien au monde à un réseau routier européen incomparable et à une gamme internationale de services. » Il aura donc fallu cinq ans pour tisser les nouveaux périmètres de l’entreprise, dans un secteur en expansion constante depuis lors… Au niveau européen, le plan de réorganisation stratégique de FedEx aura « un impact sur les effectifs de 5.500 à 6.300 personnes dans les équipes opérationnelles et dans des fonctions supports. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mercredi 20 janvier 2021, 8:53

    Le flux des allocs étant appelé à se tarir et les emplois mirages n’étant évidemment jamais arrivés, la Wallonie risque de perdre 1 tiers des habitants, dont les plus diplômés qui auront d’autres ambitions que d’assouvir l’addiction à la fiscalité d’une nomenclature première responsable de la situation, jamais rassasiée, et qui prépare déjà sa nouvelle offensive de prédation via la fiscalité immobilière et prétendument écologique.

  • Posté par winkler ulrich, mercredi 20 janvier 2021, 0:36

    Bierset l' abcès "au pus lent " révèle son premier tsunami économique ...La pointe de l'iceberg ! Plus de 2 décennies que la RW s'entête à vouloir suivre une voie suicidaire économique dans la logistique qui est par essence délocalisable facilement . Le désastre écologique ,économique que la RW veut perdurer en déroulant le tapis rouge à Alibaba est pathétique .... Le redressement de la Wallonie ne sera jamais réalisé , Bierset est un clou du cercueil !

  • Posté par Jean-Marie Werts, mardi 19 janvier 2021, 23:07

    Comme DHL début des années 2000, FEDEX payera, oui j'avais oublié Caterpillar à Charleroi, ils attendaient les véhicules électriques faits par les chinois ou sont t'ils, triste pour les travailleurs, car les politiciens vont encore faire semblant de pleurer et dire qu'ils vont demander des comptes à une multinationale mais eux tous les mois cela tombe. Dégouté.

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs