Accueil Société

Déconfinement: mieux tester pour oser relâcher?

Il serait envisagé de définir toute une série de personnes à tester prioritairement afin de limiter la possibilité de diffusion du virus en cas de réouverture de certains secteurs.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 2 min

Il n’y a pas de réelle perspective d’assouplissement au menu du Comité de concertation de vendredi, que du contraire. Une petite piste de bonne nouvelle pourrait tout de même arriver sur la table via un rapport des experts du Gems, ceux qui sont chargés de penser le déconfinement. Il nous revient que dans le cadre de leurs travaux sur le calendrier de sortie (car oui, on finira un jour par relâcher la bride), il serait envisagé de revoir la stratégie de testing en vue de « relâcher » même si l’on n’arrive pas à atteindre les objectifs, les fameux indicateurs (nombre de contaminations, d’hospitalisations…) fixés au début du confinement de novembre dernier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 20 janvier 2021, 15:06

    Avec seulement 2 centres de tests ouverts le dimanche à Bruxelles Région (et encore, jusqu'il y a peu, il n'y en avait qu'un seul), ça n'aide pas à massifier les dépistages.

  • Posté par Raspe Eric, mercredi 20 janvier 2021, 9:21

    Si on teste plus et mieux mais que l'on ne contrôle pas le respect de la quarantaine, ces efforts seront inutiles.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs