Bruxelles: après son arrestation, une personne décède en cellule

Bruxelles: après son arrestation, une personne décède en cellule
News.

Un homme est décédé ce mardi dans une cellule de la zone de police Bruxelles Capitale-Ixelles, selon des informations du Soir confirmées par le parquet de Bruxelles. On sait très peu de chose sur cet homme, si ce n’est qu’il avait été arrêté administrativement la veille de sa mort.

« Avisé de ces faits » par la zone de police, « le parquet de Bruxelles a immédiatement ordonné divers devoirs d’enquête. Il a notamment requis la reprise de l’enquête par le Comité P ainsi que la saisie des images de vidéosurveillance du complexe cellulaire ainsi que celles de son arrestation », précise le ministère public.

Un magistrat, un médecin légiste et les enquêteurs du Comité P – la police des polices – sont descendus sur place. Une autopsie sera réalisée ce mercredi. « L’enquête est en cours pour déterminer les circonstances exactes ayant entouré le décès de cet homme », conclut le parquet de Bruxelles.

Close : « Faire toute la clarté »

Interrogée, une porte-parole de la zone de police a souhaité laisser le parquet communiquer. C’est sur Twitter, en milieu de soirée, que le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close (PS) a réagi : « J’ai appris cet après-midi qu’un homme était décédé dans une cellule de police. Mes pensées vont à sa famille et ses proches. J’ai eu contact avec le parquet de Bruxelles, le chef de corps et mon collègue Christos Doulkeridis » (Ecolo, bourgmestre d’Ixelles).

Ce décès, dont on ne connaît pas encore les circonstances, intervient dans le contexte tendu de la mort du jeune Ibrahima et de la manifestation de soutien qui avait viré à l’émeute. « Le procureur du Roi a confirmé, comme nous tous, sa volonté de faire toute la clarté sur ce décès », affirme Philippe Close.

Sur le même sujet
Arrestation
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous