Accueil Monde États-Unis

Trump se targue d’être le premier président «sans nouvelle guerre» à son passif depuis des décennies

« Nous avons redynamisé nos alliances et uni les nations du monde pour faire face à la Chine comme jamais auparavant », a-t-il affirmé.

Temps de lecture: 1 min

Le président américain Donald Trump s’est vanté mardi d’avoir « uni » le monde face à la Chine et de ne pas avoir lancé de nouvelle guerre durant son mandat, lors d’un discours d’adieu.

« Nous avons redynamisé nos alliances et uni les nations du monde pour faire face à la Chine comme jamais auparavant », a-t-il affirmé, selon des extraits du discours, qui sera diffusé prochainement selon la Maison Blanche.

« Je suis tout particulièrement fier d’être le premier président depuis des décennies à ne pas avoir déclenché de nouvelle guerre », s’est aussi targué le milliardaire républicain.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Joute Dodo, mercredi 20 janvier 2021, 0:34

    Il y a bien une nouvelle guerre. Elle est à l'intérieur des USA, avec une scission entre les républicains et les démocrates. Et l'armée dans les rues de Washington.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 20 janvier 2021, 0:44

    Je ne pense pas qu'on puisse dire cela en ces termes. Si guerre il y a, c'est probablement entre tenants de la Démocratie, dont bon nombre de "vrais" Républicains restent les garants, et apprentis fascistes que Trump a révélés, dont il vrai, certains se disent aussi Républicains. Le leader des Républicains au Sénat, Mitch McConnell vient de déclarer à l'ouverture de la séance de ce jour que ceux qui avaient perpétrés les violences du 6 janvier en avaient été incités par le Président et ses puissants alliés, et que ceux-là avaient été alimentés par des mensonges (celui du vol de l'élection). Ses mots sont assez forts dans sa bouche et laissent présager qu'il pourrait peser dans le sens d'une condamnation de Trump dans son procès en destitution, qui le rendrait à jamais innéligible.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 20 janvier 2021, 0:33

    Si Donald Trump n'a déclenché aucune guerre "conventionnelle" c'est qu'il n'y a avait pas de guerre "conventionnelle" à déclencher. C'est oublier qu'il a honteusement laissé tomber les Kurdes qui ont pourtant été essentiels dans la victoire contre Daesh, qui n'oublieront sans doute jamais cette trahison, et comment leur en vouloir. Tout cela pour faire plaisir à son pote dictateur, Erdogan 1er de Turquie, restaurateur putatif de l'Empire Ottoman. Pour paraphraser Jules César : "De tous les peuples du Moyen-Orient, les Kurdes sont les plus braves". S'il y a bien un peuple qui mérite la terre sur laquelle il vit depuis toujours, c'est bien le peuple Kurde. Un peuple fier, d'une grande et ancestrale culture, sans fanatisme religieux, pour qui les femmes sont traîtées comme égales des hommes. Honte sur lui d'avoir ainsi trahi leur sacrifice qui est immense. Au final, si n'avoir déclencher aucune guerre est le seul accomplissement qu'on puisse éventuellement lui rendre, et encore, le reste, tout le reste, partira dans les poubelles de l'histoire. Il restera le pire Président de l'histoire des Etats-Unis d'Amérique; le seul à quitter son 1er mandat avec la pire cote d'approbation; le seul à avoir été empéché deux fois, et peut-être, les mois qui viennent le diront, le seul à passer une partie de la fin de sa vie derrière les barreaux. Et ÇA, ça ne sera pas volé!

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 20 janvier 2021, 0:19

    Guerre du Vietnam : 60.000 morts US. Guerre de la COVID 400.000 morts, and counting...

  • Posté par Mourmaux Jean-François , mercredi 20 janvier 2021, 0:01

    400.000 morts du Covid-19 en 10 mois, le terrible bilan de Trump. Et c’est un chiffre sous-estimé...

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une