Un foyer de coronavirus dans une maison de repos où tous les résidents ont été vaccinés

Un foyer de coronavirus dans une maison de repos où tous les résidents ont été vaccinés
Pierre-Yves Thienpont.

De nombreuses nouvelles contaminations au coronavirus ont été détectées dans une maison de repos d’Heusden Zolder, où les résidents et certains membres du personnel ont pourtant déjà reçu la première dose du vaccin. Dix-sept résidents et trois membres du personnel, tous dans le même département, sont tombés malades, signale Het Laatste Nieuws.

Le 13 janvier, se souvient le quotidien néerlandophone, tous les résidents de la maison de repos ont reçu leur première dose du vaccin développé par Pfizer. Il n’empêche, quelques jours plus tard, dans un département de 21 personnes, 17 ont été testées positives (en plus de trois membres du personnel de la maison de repos). Ce qui, à en croire Joris Moonens, porte-parole de l’Agence flamande des soins et de la santé, interrogé par Het Laatste Nieuws, n’est pas si étonnant. « Il peut y avoir deux explications. Il est possible que des gens étaient déjà contaminés quand la vaccination a eu lieu, mais qu’elles n’avaient pas encore de symptômes. D’autant que l’on n’est pas immédiatement protégé après le vaccin, qui a besoin de temps pour induire une réponse immunitaire : cela peut durer dix jours. Il n’est pas exclu que ceci puisse se produire dans d’autres maisons de repos, c’était attendu. Il est également possible qu’un foyer se déclenche entre l’injection de la première dose et l’injection de la deuxième dose », explique-t-il.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous