Accueil Belgique Politique

Rudi Vervoort: «On n’échappera pas au débat sur la fusion des polices»

Le socialiste défend l’idée d’un centre de crise régional.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Inéluctable, la fusion des polices ? Interrogé lundi par La Libre Belgique sur la fusion des zones de police, demande portée par la N-VA, le ministre-président de la région Bruxelles-Capitale Rudi Vervoort (PS) affirme «  qu’on n’échappera pas au débat  ».

«  C’est à nous d’objectiver les choses et de faire en sorte que cela fonctionne mieux  », précise encore M. Vervoort. «  L’idée qui circule, c’est celle d’un corps de police unique mais les bourgmestres resteraient responsables du maintien de l’ordre  », avance-t-il encore.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Michel-Julien Renette, lundi 11 avril 2016, 11:29

    S'ils arrivaient déjà à n'avoir qu'en seul organisme décisionnel pour TOUTES les forces de police, et surtout, ravaler leur égo monumental de petit chef coutumier. L'ancienne gendarmerie était beaucoup mieux hiérarchisée et militarisée ( les ordres étaient mieux suivis, sans discussion stérile). Et tout le monde au moins bilingues flamand-français (néerlandais, c'est pour les bataves)

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs