Accueil Société

Comment l’Etat prend des libertés avec votre vie privée

Si vous êtes sensible à l’utilisation de vos données personnelles, un article passé inaperçu dans l’arrêté ministériel « covid » du 12 janvier dernier devrait vous intéresser. Problème : il est impossible pour le citoyen de décoder sa portée. Des recours devant le Conseil d’État sont envisagés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

Le 8 janvier dernier, le Comité de concertation se passe de conférence de presse pour vous annoncer ce qui va changer dans les mesures prises pour lutter contre le covid. A la télé, on vous parle de la réouverture des auto-écoles et c’est à peu près tout. L’arrêté ministériel publié quatre jours plus tard au Moniteur introduit pourtant d’autres décisions. La prolongation des mesures exceptionnelles, comme le couvre-feu, jusqu’au 1er mars. Ainsi qu’un très discret « article 8 ». Quelques phrases, difficilement abordables pour un public non averti.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

76 Commentaires

  • Posté par SENTJENS Léo, mardi 26 janvier 2021, 12:13

    Bonjour, "La quarantaine n'est pas contrôlée..."? En fait, c'est donc le cas comme Tout en Belgique... Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi la Belgique est un Pays de Cocagne ? Un Pays où tout est possible... pour les plus munis? Pour ceux qui ont des sous ou/et du pouvoir ? Parce qu'en fait les personnages politiques qui nous dirigent essaient de se donner bonne conscience en promulgant des lois ou en instaurant des règles, quasi toujours suffisamment imprécises pour permettre leur interprétation, et se gardent bien d'en garantir le respect en ne se donnant pas les moyens financiers ou logistiques, ni le personnel nécessaires... Il en va donc de même pour la covid-19, et ce depuis le début de la pandémie... Il eut fallu porter un masque en mars ? Mais "on" s'est chargée de ne pas en avoir. Et la population a dû se convertir à... la couture... Il était utile de réaliser des tests ? Mais on n'en avait pas... Le personnel soignant devait être bien équipé, mais lui également manquait de masques et de tenues jetables... Un vaccin ? En fait il faut 2 injections et, ne perdez oas cel de vue, malgré ce que peut annoncer l'inconscience de l'OMS, Pfizer ne garantit pas le résultat escompté des 95% d'efficacité contre le Sars-Covid-2, si la 2ème injection est réalisée plus tard que les 3 semaines prescrites par cette société qui est celle qui a élaboré ce vaccin et effectué tous les tests !!!! À chaque injection réalisée il faudrait impérativement réserver la 2ème dose pour garantir ce délai de 3 semaines. Faute de quoi TOUT POURRAIT ÊTRE REMIS EN CAUSE et les vaccins ÊTRE NON EFFICACES !!!! Or, il nous faut gagner cette course contre la montre avec les nouveaux variants !!! Il faut donc tout faire pour éviter leur propagation... Et c'est ce qu'on n'a pas fait en ne veillant pas au respect stricte des quarantaines... Qui, entre nous soit dit, sont peut-être déjà trop courtes dans certains cas... Il faut être réaliste :compter sur la bonne volonté de la population n'est possible que pour 75% d'entre eux.... Et cela risque d'être insuffisant.... Gardons cependant courage et espoir. Et je lance un appel aux jeunes :"les " Vieux" sont aussi importants que vous pour que l'humanité ait un avenir". Ne croyez jamais le contraire..... Merci !

  • Posté par Meersman Olivier, dimanche 24 janvier 2021, 22:33

    Encore des thèses complotistes...

  • Posté par Moreau Michel, vendredi 22 janvier 2021, 18:49

    Mme Cloot, je ne peux que me joindre aux très nombreux remerciements et félicitations ci-dessous ! La pratique politique qui n'instaure des garde-fous de contrôle que pour mieux les contourner et mépriser leurs avis me semble une dérive importante à investiguer sur le plan démocratique. Tout autant d'ailleurs que le développement discret, et donc incontrôlable, d'un arsenal technologique et de gisements de données interconnectées, aptes à outiller les adeptes de la gouvernance algorithmique, ou pire... A suivre de près donc !

  • Posté par Dupont Vincienne, jeudi 21 janvier 2021, 23:47

    L'article 8 ? Normal que personne ne le comprenne chez Frank Vandenbrouke. Vous vous êtes trompés de Frank. C'est à Frank Robben qu'il fallait demander. Il y a longtemps que le pouvoir à échappé aux représentants du peuple dans ce domaine.

  • Posté par Dupont Vincienne, jeudi 21 janvier 2021, 23:47

    L'article 8 ? Normal que personne ne le comprenne chez Frank Vandenbrouke. Vous vous êtes trompés de Frank. C'est à Frank Robben qu'il fallait demander. Il y a longtemps que le pouvoir à échappé aux représentants du peuple dans ce domaine.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs