Accueil Société Régions Bruxelles

Etang de baignade, zone récréative, réserves naturelles...: Bruxelles repense le site de Neerpede

Les 40 hectares verts anderlechtois revisités à l’horizon 2025-2030.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 3 min

Le plus bucolique des poumons verts qui s’étend jusqu’au Pajottenland est l’un des enjeux majeurs du carnet de route du gouvernement bruxellois qui souhaite à la fois préserver la biodiversité du site et permettre aux visiteurs de profiter de ce cadre idyllique à deux pas de la ville. A l’étude depuis des mois, le Plan opérationnel de Neerpede (PON) a été finalisé fin septembre.

« La crise covid illustre une fois de plus le besoin vital pour les Bruxelloises et les Bruxellois d’avoir accès à des espaces verts qualitatifs », entame le ministre de l’Environnement Alain Maron (Ecolo). « Si on veut améliorer la qualité de vie en ville, il est indispensable de continuer à avancer et c’est pour la Région une priorité politique. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lespagnard Frans, jeudi 21 janvier 2021, 12:47

    Extraordinaire aveu....On veut développer un grand par naturel mais le premier investissement c’est un parking et un mur anti-bruit !

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs